ActuActu générale

Contenu piraté sur les réseaux, Facebook et Instagram suppriment en masse !

0
Facebook et Instagram suppriment les contenus piratés

Le géant Facebook (et par conséquent Instagram), vient de publier ses données sur le contenu piraté qui a été supprimé l’an dernier de ses plateformes. Les suppressions automatisées se comptent en millions ! 

La suppression automatisée du contenu sur Facebook et Instagram

S’il y a bien des espaces sur lesquels les internautes échangent, partagent, publient du contenu, c’est sur les réseaux sociaux. Avec plus de 3 milliards d’utilisateurs l’an dernier, Facebook et Instagram sont alors les principaux concernés. Mais qui dit partage de contenu, dit aussi indéniablement contenu illégal voire piraté. Au même titre que les autres plateformes sociales, Facebook et Instagram doivent aussi être vigilant aux contenus partagés qui sont protégés par le droit d’auteur.

Dans sa lutte contre le partage de contenus piratés, Facebook a donc déployé d’importants moyens ces dernières années. La société américaine a mis en place pour ses réseaux Facebook et Instagram un puissant outil, le « Gestionnaire de droits », qui automatiquement détecte les contenus contrefaits. Grâce aussi au service d’Audible Magic, Facebook et Instagram peuvent repérer et supprimer les morceaux de musiques piratés qui sont publiés sans autorisation préalable des ayants droit.

Pour la première fois Facebook partage publiquement ses données détaillées relatives aux suppressions de contenu, qui ont eu lieu sans intervention des ayants droits, c’est-à-dire de manière automatisée.

Dans ce rapport, qui ne concerne que les 6 derniers mois de l’année 2020, nous apprenons donc que les suppressions automatiques ont concerné près de 10 millions d’éléments de contenu pour Facebook, et un peu plus de 2 millions d’éléments sur Instagram. Il peut s’agir de publications, de photos, de vidéos, de publicités, de story, d’événements, etc…

Même si les titulaires des droits continuent d’envoyer à Facebook leurs demandes de retraits, grâce à ses outils automatisés, Facebook peut aussi intervenir de manière exceptionnellement rapide pour supprimer tout contenu portant atteinte au droit d’auteur.

Un système en constante amélioration

Bien que son système soit déjà très efficace, Facebook ne cesse de l’améliorer, pour toujours plus de sécurité en faveur du droit d’auteur. Le système anti-piratage est à tel point développé qu’il est également capable aujourd’hui de repérer des liens vers des sites pirates et de la publicité vers des sites pirates (téléchargement, torrent, streaming, etc…). Prudence lorsque vous utiliser les réseaux sociaux, partager des liens directs pourra vous couter votre compte Facebook.

Aujourd’hui le système mis en place par Facebook est capable d’apprendre tout seul, grâce à l’intelligence artificielle, pour mieux détecter et éliminer les éventuels contenus contrefaits et piratés, ou redirigeant vers des sites qui eux-mêmes facilitent la diffusion illicite de contenu protégé.

Si vous souhaitez lire le rapport complet de Facebook, c’est par ici !

Ne manquez rien de l’actualité du téléchargement illégal sur Nextwarez.com, suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter.

Fermeture du célèbre site de streaming 123Movies

Article précédant

Nintendo Vs. ROMUniverse, le jugement est enfin rendu !

Article suivant

Vous pourriez également aimer

Commentaires

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans la catégorie Actu