728x90px

La SACEM s’attaque à une association de jeux vidéo à Dijon

0

Une association dijonnaise qui organise des tournois de jeux vidéo a été attaquée par la SACEM. L’accusation porte sur le déroulement d’un tournoi organisé le 12 janvier 2017 à l’Atheneum de Dijon, où des centaines de joueurs partageaient un moment de convivialité autour d’une manette.

Aucune musique n’a été diffusée, seul le son des jeux était présent

L’association PAD (Players Associés Dijonnais) est une association à but non lucratif. Elle rassemble les joueurs dijonnais lors d’événements ou de tournois par exemple. Il y a quelques semaines, un tournoi était organisé  autour de jeux comme Super Smash Bros, FIFA, ou Street Fighter, sur PS4 et Wii U principalement.

Le 17 janvier, l’association a reçu une lettre de la SACEM (Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique). Ils auraient diffusé des œuvres  musicales sans leur accord, « sans doute un oubli » précise la société.

Lettre SACEM

Thomas Obriot, le directeur de l’association s’exprime dans une vidéo publiée sur YouTube.

« Il n’y avait que les sons du jeu, en aucun cas nous n’avons utilisé la musique pour la diffuser en tant qu’OST »

L’Atheneum est un espace culturel qui a signé un contrat avec la SACEM

L’Atheneum est un espace culturel, qui a signé un forfait avec les sociétés de gestion collective. Ce forfait couvre certains événements, mais pas les manifestations de jeux vidéo. C’est pour cette raison que la PAD s’est faite « strikée ». L’ardoise que devra payer l’association dijonnaise devrait s’élever à 125 euros, inadmissible selon Thomas Obriot.

La question est de savoir comment la SACEM a eu vent de cet événement. Quelques jours plus tôt, une interview de l’association dijonnaise était parue dans le journal local « Bien Public ». Le secrétaire de la PAD avait entre autres abordé le sujet de l’e-sport. La SACEM aurait lu cet article, et ainsi mené sa petite enquête.

Ne manquez rien de l‘actualité du téléchargement sur Nextwarez.com suivez-nous sur Facebook et Twitter.

Partager :)

À propos de l'auteur

matthieucmp

Apprenti rédacteur, passionné de nouvelles technologies