Seedbox.fr

Quel avenir pour le warez en 2016 en 5 points

2

L’année 2016 commence enfin et elle amènera son lot de problèmes légaux liés au partage de fichiers. A cette occasion, nos confrères de TorrentFreak nous offrent 5 prédictions en lien avec des événements survenus cette année. Ne vous faites pas d’illusions, prévoir l’avenir est une tâche difficile, mais les prédictions ci-dessous donnent beaucoup de matière à réflexion.

Les ayants droit vont poursuivre Chrome et Firefox en justice

Comment ? Qu’est-ce qu’il raconte lui ? Et bien, figurez-vous que ce n’est pas complètement impossible. Après avoir poursuivi en justice des centaines de milliers de gens, des administrateurs de site web, des développeurs logiciels et même un fournisseur d’accès internet (FAI) américain, nous n’en sommes plus bien loin.

Initialement, la RIAA avait envisagé de poursuivre BitTorrent Inc. en justice, mais les navigateurs tels que Chrome et Firefox constituent une plus grande menace. Dans leur plainte, les ayants droit pourraient accuser les navigateurs de laisser un accès sans restriction à des millions d’œuvres protégées par le droit d’auteur, à travers des trackers, des sites de streaming, des hébergeurs…

Un PopCornTime pour la cuisine

En 2015, nous avons vu des applications basées sur PopCornTime se développer pour la TV et les films, pour la musique et plein d’autres. Les détenteurs de droit d’auteur ont aussi rejoint le mouvement et se servent d’application du même genre pour vendre leurs produits.

La « Popcorn mania » a atteint des niveaux impressionnants en 2015 et cela risque fort de continuer en cette nouvelle année. Dans les prochains mois, nous allons être témoins du lancement de plusieurs nouveaux dérivés de PopCornTime dont un qui servira à partager des recettes, permettant ainsi aux utilisateurs de parcourir une bibliothèque gratuite et sans publicité de recettes les plus alléchantes.

Les FAI vont bannir les utilisateurs « pirates »

En 2015, Cox Communication (FAI) a perdu un procès contre le groupe des droits de la musique BMG, pour avoir continué à fournir leurs services à des clients pirates. Résultat: 25 millions de dollars de dommages à payer. En 2016, les détenteurs de droits d’auteurs vont augmenter la pression en envoyant de plus en plus d’avis d’infraction.

La conclusion est simple, les FAI vont arrêter de fournir leurs services à de plus en plus de monde. Mais les ayants droit ont-ils pensé que cela empêcherait aussi aux clients d’utiliser des services légaux comme Spotify, Netflix et autres ?

ThePirateBay devient invincible

Le site de torrents le plus connu au monde a connu beaucoup de hauts et de bas au fil des dernières années mais de récents changements  portent à croire que 2016 contiendra beaucoup moins de « bas ».

« Tout le monde sait ce qu’est ThePirateBay. Maintenant ils devront se poser une nouvelle question: où ? » annonce la team de ThePirateBay, qui a en effet comme projet fou de se débarrasser du système traditionnel des data-center, pour s’héberger… dans les airs! De plus, ils projettent de décentraliser le site ainsi que la base de données parmi tous les utilisateurs à travers une application à la PopCornTime, pour mieux résister aux éventuels raids.

Google va interdire tout ce qui touche au partage illégal

Ces dernières années, la MPAA et la RIAA s’en sont donné à cœur joie contre Google, l’accusant de faciliter le partage illégal en indexant les sites pirates.

En 2016 le moteur de recherche n°1 va lâcher prise. Au lieu de se battre contre la pression montante, il va donner à la MPAA, la RIAA et tous leurs amis, tout ce qu’ils désirent. Le résultat sera la disparition complète de noms de domaines de ThePirateBay, KickassTorrents et autres, du moteur de recherche. Mais cela pourrait aussi toucher des services comme Netflix, IMDb, Rotten Tomatoes, et Spotify.

Joyeuse année 2016 quand même !

Partager :)

À propos de l'auteur

Scraper

Rédacteur NextWarez.com – Le meilleur de l’actualité Warez

2 commentaires

  1. Ben, le dernier point est plutôt pas mal. Ca redonnera un peu un côté « underground » au Warez en général. Ca évitera d’avoir des énormes boards qui attirent les ayants droits. Ce ne sera « que » pour ceux qui connaissent, et de ce fait, ça permettra probablement une meilleure survie aux boards restantes.