728x90px

Downparadise : suite et fin avec interview de Goz

2

L’histoire du warez francophone a été bouleversé fin 2014 par la fermeture brutale de l’une des plus grosses boards de téléchargement en direct download : Downparadise. Nous nous sommes retrouvés aspirés dans cette affaire, puisque nous avions écrit une brève pour prévenir les membres du down du site, et que nous avons suivi les événements. Nous avons décidé de prendre le recul nécessaire pour rédiger cet article bilan; nous allons d’abord faire le point sur la fermeture de Downparadise, du projet légal venu pour le remplacer, suivi d’une interview de Goz. Puis nous parlerons enfin des tentatives de récupération de cette fermeture, avec les fakes et la fameuse « Page Downparadise Officiel ».

La fermeture de Downparadise en novembre 2014

Le 25 novembre 2014 nous avons publié un article très court pour prévenir nos lecteurs du down, que nous pensions passager, de Downparadise (à retrouver ici : Downparadise inaccessible). La suite des événements nous a alors amenés à le mettre à jour pour répondre aux questions de plus en plus nombreuses de cette communauté nombreuse et soudée, beaucoup de personnes ont alors apprécié notre travail, mais d’autres ont critiqué notre traitement de l’affaire. Ces critiques sont inhérentes à un site d’information sur un sujet d’initiés, tout le monde nous lit, mais certains préféreraient être seuls dans leur monde fermé. Ces critiques venaient aussi de Goz qui aurait préféré que nous lui soumettions l’article comme ont pu le faire nos confrères de WS; nous ne fonctionnons pas ainsi, nous sommes d’accord pour retirer un article qui pourrait nuire à une personne de la communauté, mais pas pour faire de la propagande. Cette confrontation de points de vue a tout de même permis d’offrir cet article aujourd’hui, c’est pourquoi je tiens personnellement, en ma qualité d’administrateur de NextWarez, à remercier Goz de sa collaboration.

Résumé de la fermeture de Downparadise.ws: un ancien technicien du site s’est vu convoqué à la gendarmerie (Stan), et l’équipe de DP a préféré fermer le site afin de  préserver la sécurité de ses utilisateurs. Cette fermeture s’est révelée plus brutale que prévue, car Baruti, l’entreprise offshore propriétaire du site, a elle-même pris peur et coupé l’accès au site. Baruti est la même entreprise qui est en charge de DPStream et elle nous  a confié par mail ne plus vouloir être en charge du nom de domaine depuis le down de DP.

Depuis ce moment-là, il n’existe plus aucune trace de Downparadise sur le web, à part via des sites de cache. L’aventure de Downparadise s’est donc bel et bien arrêtée le 25 novembre 2014. La suite découle des choix de Goz et de son Staff qui ont voulu faire renaître le projet sous une autre forme.

Phantom-Project, le forum légal des anciens de Downparadise

Pour conserver un lien avec une communauté forte qui a mis des années à se former, Goz et son équipe ont décidé de lancer un forum de discussion autour du web et de l’entraide, le tout, sans téléchargement. Ce dernier point a d’ailleurs freiné une partie de la communauté qui a rappelé que le téléchargement était indispensable à la survie de Downparadise. Quoi qu’il en soit, Phantom-Project est  en ligne et réunit déjà une partie des membres. Nous vous invitons à lire la description de Goz, publiée chez nos confrères de WS :

« 2014 s’étant achevée avec la triste fin de DownParadise, nous avons donc voulu préserver la communauté que DP a construite durant plus de 7 ans. Pour cette raison, nous avons décidé d’ouvrir un nouveau site dont j’avais parlé dans le topic de la fermeture de DP qui se nomme « Phantom-Project ». Ce forum sera basé sur l’échange et le partage en toute légalité, ni Warez, ni rien d’illégal.

Nous espérons, de ce fait, accueillir tous les membres du défunt DP qui le souhaitent, ainsi que tous les autres, afin de partager  nos expériences, nos astuces, nos anecdotes, tout ce qui pourrait nous réunir, au-delà du téléchargement illégal. »

Pour rejoindre le « vaisseau fantôme », c’est ainsi qu’ils se définissent, rendez-vous dès à présent sur Phantom-project.eu, la réussite du projet va être dépendre des membres qui vont s’y inscrire et s’y investir. Cet article a pour but (entre autres) de populariser le projet, donc partagez-le autour de vous !

Capture d'écran de Phantom-Project successeur de Downparadise

Capture d’écran de Phantom-Project successeur de Downparadise

Interview de Goz : « un admin risque 7 ans de prison »

Pour conclure sur Downparadise, nous sommes entrés en contact avec la personne la mieux placée pour en parler, Mr Goz, l’administrateur du site depuis des années. En cinq questions, nous avons essayé de faire le tour de la question en parlant du site et de son arrêt, de son sentiment vis-à-vis de la communauté de DP. Pour ceux qui ne le connaissent pas assez, vous pouvez lire l’interview d’un de nos contributeurs en 2013. Nous accorder un interview dans cette période troublée a été  un privilège, apprécié assurément par nos  lecteurs.

1 – Bonjour, Goz, beaucoup de monde se demande si Downparadise est vraiment fini, pouvez-vous leur expliquer définitivement ?

Bonjour à vous. L’aventure DownParadise est bel et bien terminée, il n’y aura pas de renaissance ou quoi que ce soit du site. Tout ce beau contenu a été perdu, et aucun « DownParadise » (en tout cas, avec notre équipe) ne reverra le jour. La suite de l’aventure est sur un nouveau navire, même équipage, mais un cap différent.
Pour ceux/celles qui seraient avides de plus d’infos, nous avions publié cette page qui n’a pas eu la visibilité qu’on aurait voulu : www.downparadise.eu

2 – Comment s’est déroulée votre convocation, quels risques judiciaires craignez-vous pour la suite ?

Pour ce qui est de la convocation à la Gendarmerie, je n’ai rien le droit de dire, mise à part que ce n’était pas une garde à vue, mais une audition libre. Les risques judiciaires pour un administrateur de site Warez sont (d’après ce qu’on m’a dit, je donne les peines maximum) vont  jusqu’à 7 ans de prison; quant à l’amende, elle sera déterminée par la partie civile (les ayants droit qui portent plainte) lors du procès dont la date n’a pas encore été fixée. Voilà.

3 – Avec le recul, et après les conséquences, referiez-vous la même chose ?

Je pense que oui, mais certainement pas avec des requins incompétents comme Baruti. Oui, par conviction, pour le combat contre les Majors qui nous volent au portefeuille pour un oui ou pour un non. Ce sont eux qui tuent les artistes, eux qui se font la plus grosse part du gâteau sur les oeuvres, tout le monde le sait, personne ne dit rien. A commencer par la Sacem. L’argent, toujours l’argent, il n’est question que de ça dans cette affaire de toute façon. Moi, je m’en fiche, je n’ai rien à me reprocher de ce côté-là, je suis totalement clean, et je dois certainement être l’un des seuls admins d’une grosse board qui n’ai jamais fait aucun profit du site en question. Je le souligne bien ce point-là, il est important pour moi, pour bien faire taire les mauvaises langues.

4 – De très nombreux témoignages de sympathie se sont fait entendre sur internet, que voulez-vous dire à ces personnes ?

Je souhaite remercier toutes les personnes qui ont soutenu l’équipe de DP au moment du down, et même encore après. Tous ces messages nous ont fait chaud au coeur et nous ont montré que DP était bien plus qu’un simple forum de téléchargement pour certains. Et ça, c’est quelque chose de vraiment génial, cette communauté soudée qui s’est formée au sein d’un tel site. Je vous tire mon chapeau à tous et à toutes.

5 – Pouvez-vous nous en dire plus sur Phantom Project, n’êtes-vous pas déçu que certains ne cherchent que l’aspect téléchargement de DP ?

Phantom Project est en fait, finalement, le successeur de DP, non pas en terme de forum de DDL (Warez, téléchargement), mais en terme de partage sous une autre forme : partager ses passions, partager ses créations. C’est vraiment un site communautaire à 200%, basé sur l’entraide. Actuellement, on est même train de développer tout le côté « Domaine public » (des tas de films, musiques, etc… qui sont devenus gratuits, car justement ils appartiennent au domaine public), et également une mise en avant des logiciels gratuits (freeware, shareware) pas forcément connus de tous, mais très utiles.

Il y a énormément à faire dans le monde du légal, tout en préservant notre communauté et en continuant de nous battre avec nos convictions, contre ce système, et pourquoi pas, si l’avenir le permet, avoir accès aux « dirigeants » de l’offre légale, pour enfin tenter d’ouvrir un dialogue entre les 2 parties afin qu’ils s’entendent, se comprennent. Nous savions pertinemment que les gens qui allaient venir sur PP s’attendraient à un nouveau DP (lorsqu’on a redirigé le nom de domaine sur PP…), et beaucoup se sont inscrits ,mais ne sont jamais revenus, car pour eux, leur supermarché illégal avait disparu, c’était donc inintéressant pour eux. C’est comme ça, certains venaient juste pour se servir, d’autres venaient pour s’investir. C’est partout pareil 🙂

Sinon, merci NextWarez pour l’interview, et pour l’article, au moins les choses sont claires et mises à plat, la boucle est bouclée, nous pouvons définitivement tirer un trait sur le chapitre DownParadise qui est dorénavant, mort et enterré.

Les « opportunistes » de la fermeture deDownparadise

Nous ne pouvons aborder la fermeture de Downparadise sans évoquer les opportunistes….Il en existe de deux sortes : les véreux et les incompréhensibles. Tout d’abord, nous vous mettons en garde contre les fakes qui ont voulu capitaliser sur la fermeture du deuxième forum de DDL français.

L’équipe de la fausse page Facebook de Downparadise avait déjà lancé un fake, il y a presque un an et demi sous l’adresse « downparadise.tk », ils ont relancé un nouveau fake sur downparadise.cf en faisant croire à une remise en ligne du forum par Goz lui-même. Mais cette page n’est qu’une page fixe, remplie de publicités, avec laquelle ils comptent bien gagner de l’argent en misant sur la crédulité et l’impatience de la communauté.

Un autre fake (dont nous ne communiquerons pas l’adresse) existe depuis un an et demi; après avoir fermé pendant des mois, il  est revenu en ligne à l’occasion de la fermeture de Downparadise. Il est très dangereux de se rendre dessus car, malgré son succès mitigé, il est très scruté et pourrait entraîner de lourdes conséquences pour ses membres. N’y mettez pas les pieds !

Un autre fake a attiré notre attention, notamment car il a participé à la médiatisation de nos articles, sans pour autant afficher de volonté claire et précise. C’est la page Facebook du site appelé : Downparadise Officiel. Nous sommes donc allés à la rencontre de l’administrateur pour comprendre ses motivations :

1 – Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur vous et vos motivations ?

Bonjour, je suis juste un membre lambda, mais bien informé sur Downparadise.J’ai ouvert la page FB des mois avant la fermeture. En fait, le but été simple, je voulais relayer les informations de Twitter sur FB pour les membres qui n’ont que ça. Tout le monde s’en foutait de la page, jusqu’au jour où DP a fermé, et là, çà a été l’avalanche: des milliers de gens regardent mes publications…alors j’ai fouillé le web pour partager des informations. À partir de ce moment-là, mon but a été de garder la communauté soudée avant qu’elle ne parte vers les fakes ou autres. Je n’ai pas cherché à créer de fakes ou de fausses demandes de dons. Cà me fait rire quand on m’insulte alors que je suis le seul qui n’a pas profité de ses vues.

2 – Mais alors, pourquoi garder le nom Officiel dans la page Facebook ?

A la base, c’était parce que je voulais juste faire du c/c du compte Twitter Officiel, et puis, ça permettait d’éviter que les gens aillent sur les autres fakes de page FB qui eux ne voulaient pas du bien à la communauté. Ensuite, j’ai changé la description en mettant « page officieuse », mais pour changer le nom, il fallait que je fasse la demande à FB, je voulais pas prendre de risques.

3 – Que pouvez-vous dire à Goz et aux membres de la communauté qui peuvent se sentir trompés ?

Rien. Je pense n’avoir trompé personne, je n’ai jamais signé  « Goz » mes publications. De très nombreux commentaires me demandaient comment il allait, preuve que tout le monde avait fait la distinction. Pour Goz, il m’a contacté en privé aussi, moi je n’attendais qu’une occasion de me débarrasser des confusions. Je me connecte rarement à la page, je la laisse vivre d’elle-même, c’est un lieu d’échanges pour la communauté.

4 – Quel est l’avenir pour la page maintenant que vous aller partager cet article ?

Je vais continuer de faire vivre la page en publiant des articles ou des informations sur le téléchargement. J’espèreque d’autres gens vont nous rejoindre, mais aussi que beaucoup d’entre eux vont s’inscrire sur Phantom Project, le projet de Goz, afin que la communauté ne soit pas perdue; j ‘ai fait  ça pour elle, et j’en profite pour la remercier.

Quelle alternative à Downparadise ?

Suite à la fermeture du site, certains d’entre vous se trouvent orphelins et à la recherche du remplaçant à Downparadise. Il est impossible de trouver un site identique en particulier dans le cadre d’un site communautaire. Downparadise était reconnu pour certains de ses contenus rares, notamment en matière d’eBooks. Ces uploaders occasionnels qui offrent leur propres contenus sont rares et agissent souvent sous les mêmes sites, car ils uploadent là où ils trouvent des contenus qu’ils aiment eux-mêmes. Vous allez devoir donc jongler entre les sites dans l’espoir de les retrouver ou alors de trouver des équivalents. Voici quelques pistes dans vos recherches :

Si vous souhaitez toujours utiliser du DDL (téléchargement direct comme Downparadise avec des liens sur Uptobox ou autres), il ne reste plus qu’un forum capable de remplacer Downparadise : son « ennemi » de toujours, Wawa-Mania (lire notre test de WM). Les forums de DDL sont de plus en plus rares, la mode est au site type « blog » comme Zone-Telechargement (lire notre test de ZT), actuellement plus gros site de téléchargement de France.

Cependant, le DDL est en mauvaise période, les ayants droit sont de plus en plus agressifs, le P2P a donc de nouveau la cote. Il serait intéressant de profiter de cette fermeture pour faire la bascule.

,Mais avant de la faire, nous vous conseillons de lire nos différents dossiers pour apprendre à télécharger en Torrent et pour se protéger de Hadopi. En passant aux torrents, vous trouverez un contenu et une ambiance similaires sur l’un des plus gros sites de téléchargement torrent français : T411 (lire : avis T411).

Pour trouver d’autres pistes de sites de téléchargement, vous pouvez lire nos tests de sites de téléchargement et streaming dans la catégorie dédiée. Le rythme de publication de ces tests va s’intensifier prochainement, en particulier dans le DDL et le Streaming. Chaque mois, retrouvez aussi nos classements des sites de warez les plus populaires, vous y trouverez des sites incontournables comme dans le classement de Février.

Nous sommes arrivés au bout de ce long article qui signe la fin d’un chapitre important pour une partie de la communauté, de nos lecteurs et pour NextWarez.

Nous continuerons de vous informer sur l’univers Warez, malgré toutes les difficultés que cela représente. Suivez-nous sur Twitter et Facebook, mais inscrivez-vous aussi à la newsletter pour recevoir gratuitement une fois par mois des exclusivités et un résumé de votre mois warez.

 

Partager :)

À propos de l'auteur

NW Team

C'est le compte de la NextWarez Team qui vous offre de nombreux articles et conseils fort d'une expérience longue de plusieurs années.

2 commentaires

  1. la fausse page DP affiche un faux interview de GOZ et meme sur son site bidon, le mec manque pas de culot et utilise le nom de GOZ tres souvent. Apres ca normal qu il se fasse insulter….

    • NW Team

      Bonjour,

      Merci du commentaire, cependant ce n’est pas la même page. Il y’a deux fausses pages, celle qui a fait le faux site et le faux interview, et l’autre que nous avons interviewé.

      Merci