Actu Streaming

Un étudiant de 22 ans mis en cause pour avoir créé un site de streaming illégal

0
Classement des meilleurs sites streaming
Site streaming gratuit

Ce mercredi, un étudiant de 22 ans est jugé par le tribunal correctionnel de Besançon, pour avoir créé le site de streaming seriefr.eu, et pour avoir mis en ligne deux millions de fichiers vidéo protégés par le droit d’auteur…

Le jeune homme a été arrêté en mai dernier

C’était une histoire qui avait fait la une dans la région de Besançon. Un étudiant en informatique et robotique avait été arrêté et placé en garde à vue, car il était soupçonné d’avoir créé un site de streaming illégal. Ce site avait été repéré en 2016 par l’ALPA (Association de Lutte contre la Piraterie Audiovisuelle), qui s’est félicité de l’arrestation de l’étudiant. Le site était caché derrière une dizaine de sites miroirs, et contenait environ 2 millions de fichiers vidéo. Les séries étaient disponibles en HD, et 6 contributeurs venant des 4 coins de la France fournissaient des épisodes à l’étudiant moyennant rémunération.

Visité par 700.000 français tous les mois, le site générait beaucoup d’argent grâce à la publicité : environ 200.000€ depuis 2017, en plus de cryptomonnaies. En effet, c’est une pratique qui s’est démocratisée sur les sites pirates pendant une période : les visiteurs voyaient leur matériel (carte graphique, processeur) être utilisé afin de miner des devises comme le Monero par exemple.

Un « élève brillant au casier judiciaire vide »

Dès le début de sa garde à vue, le jeune homme a coopéré avec les enquêteurs, et a tout avoué.

« La singularité de cette affaire, c’est le démantèlement de l’intégralité d’un réseau de partage illégal de vidéos. Depuis la création des sites de téléchargement jusqu’à l’administration des plateformes d’hébergements en passant par l’identification des principaux contributeurs qui mettaient à disposition les séries sur le site »

Olivier Dupas, directeur adjoint de la Police Judiciaire de Dijon

L’étudiant risque jusqu’à 7 ans de prison, et la SACEM ainsi que le SVEN (parties civiles au procès), lui réclament la somme de 400.000 euros pour dommages et intérêts.

Ne manquez rien de l’actualité du torrent sur Nextwarez.com, suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter.

matthieucmp
Retrouvez à travers mes articles des tests exclusifs, ainsi que l'actualité complète du téléchargement illégal !

Classement des sites warez les plus visités en novembre 2019

Article précédant

Disney+ vient d’arriver : des milliers de comptes ont été piratés

Article suivant

Vous pourriez également aimer

Commentaires

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans la catégorie Actu Streaming