Google sanctionne les trackers torrents mais contribue au développement des sites de streaming illégaux

0

En octobre 2014, une mise à jour de l’algorithme de Google a été réalisée dans le but de réduire la visibilité des sites de partage illégaux. Un an après, un rapport publié par le site de streaming JustWatch révèle les limites de la mise à jour de Google contre le piratage : cette action a bel et bien réduit la visibilité des grands trackers dans le résultats des recherches, mais elle a eu pour conséquence de mettre en avant les sites de streaming illégaux dans les moteurs de recherche.

La mise à jour de Google contre le piratage a nettement agit sur l’affluence des connexions aux grands trackers torrent

JustWatch, un site légal de streaming, a publié un rapport sur l’effet de la mise à jour anti-piratage un an après sa mise en œuvre. Celle-ci est principalement basée sur les plaintes réalisées par la DMCA : les sites reliés à ce type de plaintes se voient leur lien rétrogradé dans l’affichage des résultats de recherche sur Google. Elle s’est avérée être efficace contre les grands sites de torrents. Cette information est confirmée par le graphe ci-dessous qui nous indique l’effet de la mise à jour sur le nombre de visites pour les 20 premiers sites de torrent, y compris The Pirate Bay, KickassTorrents et Torrentz :

L'effet de la mise à jour sur le nombre de visite sur les 20 plus grands sites torrents

L’effet de la mise à jour sur le nombre de visites sur les 20 plus grand sites torrents

Cette diminution de la visibilité des trackers n’a fait qu’augmenter la visibilité des sites de streaming illégaux

Diminuer la visibilité des trackers torrent n’a fait qu’améliorer la visibilité des sites de streaming illégaux comme vous pouvez le constater avec le graphe ci-dessous :

Nombre de visite sur les sites de streaming illégaux après la mise à jour de Google

Nombre de visites sur les sites de streaming illégaux après la mise à jour de Google

Selon le rapport, la visibilité des sites de streaming a permis d’obtenir une visibilité 15 fois supérieure à celle des trackers torrent après cette mise à jour. De plus, le rapport rajoute qu’un tiers des visites proviennent des moteurs de recherche, ce qui représente environ 3 des 8,4 milliards de connexions « post mise à jour » comme nous le démontre le dernier graphe ci-dessous :

Les moteurs de recherche serainet responsable d'un tiers des connexions sur les sites de streaming illégaux

Les moteurs de recherche seraient responsables d’un tiers des connexions sur les sites de streaming illégaux.

À la vue de ces chiffres, un grand nombre d’industries audiovisuelles ont demandé encore une fois à Google d’améliorer leurs méthodes pour réduire le classement des sites illégaux lors de l’affichage sur le moteur de recherche. Certaines vont même jusqu’à demander la suppression complètement des sites pirates des résultats de recherche. Cependant, Google a déclaré que cette dernière réclamation allait trop loin et pourrait être même contre-productive.

Tout nous indique que cette mise à jour a eu de lourds effets sur l’affluence des grands trackers torrents, mais celle-ci a joué un rôle important pour la montée en puissance des sites de streaming illégaux. Il est difficile pour la multinationale d’endiguer la progression du piratage puisque, généralement, une action à l’encontre du partage illégal va automatiquement faire émerger ou mettre en avant un autre type de piratage.

Source : TF

Partager :)

À propos de l'auteur

Vince.

Rédacteur NextWarez entre deux parties d'Uncharted, j'effectue une veille régulière et partage les derniers news du monde du torrent.