Actu DDL

Le gouvernement américain récupère les millions de Kim Dotcom

1
Kim Dotcom

Le gouvernement américain vient de gagner au civil dans l’affaire qui l’opposait à Megaupload et à son propriétaire, Kim Dotcom. L’intégralité des avoirs bancaires, voitures et propriétés représentent au total plusieurs dizaines de millions de dollars. Le fondateur de Megaupload dénonce cette décision injuste et s’apprête à faire appel devant la Haute Cour de justice.

Saisie d’une Cadillac rose de 1959

En 2012, le raid contre Megaupload et son administrateur avait entraîné une saisie de son patrimoine par les gouvernements américains et de la Nouvelle-Zélande. Les recours se basent sur les accusations de blanchiment d’argent et d’infraction au précieux copyright. Malgré la farouche opposition à ces accusations du propriétaire de Mega et de ses avocats, ces derniers n’ont pas réussi à contrecarrer les demandes du gouvernement américain, et le juge O’Grady a donc cédé l’ensemble des biens de Kim Dotcom, pour une valeur estimée à 67 millions de dollars, à son gouvernement !

Parmi les biens saisis, on compte l’ensemble des comptes bancaires (y compris ceux situés à Hong-Kong) à travers lesquels aurait transité de l’argent gagné grâce à Megaupload, mais aussi des biens plus inédits comme une Mercedes-Benz CLK, une Cadillac Rose de 1959, deux écrans de 108 pouces et cinq jet-skis.

Kim Dotcom fait appel

Bien entendu, le mégalomane millionnaire d’origine allemande considère cette décision comme injuste et la qualifie de non-sens. Il se  tient toujours à la même ligne de défense : Megaupload n’a jamais favorisé le téléchargement illégal. Kim Dotcom dit qu’il se réjouit d’avance de pouvoir enfin faire appel auprès de la Haute Cour de Justice.

Pour la première fois nous avons l’occasion de soumettre les décisions de ce juge à un tribunal supérieur. En raison de la façon dont ses décisions antérieures ont été prises il fut impossible de faire appel

Mais l’affaire se complique pour Kim, cette confiscation est la première victoire du gouvernement américain contre l’entrepreneur warezien. Cette décision tombe quelques mois avant le jugement de la demande d’extradition de l’équipe de Megaupload prévu pour juin,  la demande de report ayant été rejetée il y a peu .

La saga Megaupload est loin d’arriver à son terme, la sur-confiance de son administrateur risque de se retourner contre lui. Ces ennuis judiciaires seront peut-être  préjudiciables au projet Mega.

NW Team
C'est le compte de la NextWarez Team qui vous offre de nombreux articles et conseils fort d'une expérience longue de plusieurs années.

La France signe un accord avec les régies publicitaires contre les sites de téléchargement

Article précédant

WhatCD lance les freeleechs tokens

Article suivant

Vous pourriez également aimer

1 Commentaire

  1. Ce qui est sur c’est qu’il continuera de se faire de l’argent avec Mega (qui est quand même bien mieux foutu que Megaupload)

    Et je suis preneur pour ses écrans de 108 pouces, parce que 40.000€ la bête… xD

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans la catégorie Actu DDL