Actu Streaming

Grooveshark ferme et s’excuse auprès des majors [MàJ]

0
Grooveshark procès

Le site de streaming musical gratuit, qui ne rémunérait pas les ayants-droits, faisait face à procès record contre le syndicat des maisons de disques : la RIAA. Nous vous avions informé de la situation, le service américain ne risquait pas moins de 736 millions de dollars de dommages et intérêts. Grooveshark vient de fermer son site et s’excuse auprès de la RIAA , tout en lui assurant de la suppression des musiques présentes sur son serveur, et  en lui en donnant les accès.

Un service de streaming illégal

Grooveshark a été fondé en 2006 par une compagnie américaine; le site proposait aux membres d’envoyer leur musique sur les serveurs afin que toute la communauté en profite. La majorité des titres étant sous copyright, les relations entre le site et les maisons de disques furent particulièrement houleuses et on ne compte plus les batailles judiciaires entre les deux parties. Mais, en se reposant sur le statut d’hébergeur n’intervenant pas dans la mise en ligne des fichiers, le site a temporairement réussit à se protéger.

Grooveshark restait particulièrement populaire avec ses 35 millions d’utilisateurs mensuels, à titre de comparaison,Spotify, leader mondial, en compte 60 millions. Le site a attiré des investisseurs prestigieux comme Mercedes Benz, le site amorçait sa transformation en tissant des accords avec les maisons de disques. Mais le dernier procès du site aura mis fin à leurs espoirs (voir notre Grooveshark amende).

Mea-Culpa de l’équipe

Suite au risque d’amende record, le site a préféré faire marche arrière et annoncé la fermeture de son site en invitant les utilisateurs à utiliser les autres services de streaming légaux : Deezer, Spotify, Google Music, Beats Music… en rappelant qu’à l’époque de son lancement, ils étaient l’un des seuls services du genre.

La RIAA se félicite de cette victoire et rappelle l’importance de rémunérer les artistes, en expliquant que Grooveshark est coupable d’avoir piraté de la musique. Il est peu probable que le site ne s’en sorte indemne finalement …

MAJ :

La fermeture aura été de courte durée, un clone illégal de Grooveshark est déjà de nouveau en ligne avec la possibilité de télécharger les musiques. Une fois de plus la détermination des majors aura porté ses fruits. 

GrooveShark réouverture

Le fort de GrooveShark

NW Team
C'est le compte de la NextWarez Team qui vous offre de nombreux articles et conseils fort d'une expérience longue de plusieurs années.

Grooveshark face à 736 millions de $ de dommages pour droit d’auteurs

Article précédant

Les sites Warez les plus visités en mai 2015

Article suivant

Vous pourriez également aimer

Commentaires

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans la catégorie Actu Streaming