Actu torrent

Historique des plus grosses fermetures de tracker torrent mondiaux

0
Telechargement tracker torrent seedbox

En l’espace de quelques semaines, on a pu assister à la fermeture de KickassTorrents et Torrentz, les plus gros sites de torrent au monde (lire : le torrent comment ça marche). Une véritable hécatombe dans le warez mondial, qui a poussé nos confrères de TorrentFreak à lister les fermetures les plus emblématiques de l’histoire du torrent de ces 15 dernières années. Ils nous rappellent  que la pression judiciaire s’accentue de plus en plus sur ces sites et que , par conséquent, les administrateurs risquent des enquêtes du FBI, des millions de dollars d’amende et des années de prison, de quoi entraîner la fermeture de n’importe quel site  mal préparé (ou fou). Petite plongée dans le cimetière du torrent mondial.

SUPRNOVA (2004)

Suprnova était le premier géant de la scène torrent, fondé par le slovénien Andrej Preston;  il a dominé la scène P2P mondiale pendant plusieurs années. Il a logiquement été l’un des premiers sites torrent visé par les autorités. En novembre 2004, les serveurs du site on été perquisitionnés et un mois plus tard Andrej (alias Sloncek) a décidé de fermer le site. Quelques mois plus tard, les autorités ont abandonné l’enquête.

LOKITORRENT (2005)

Lorsque Suprnova a fermé, Lokitorrent est rapidement arrivé pour combler le vide et est devenu le nouveau site de torrent à la mode, s’attirant ainsi les foudres de la MPAA (Association des producteurs de films américains qui lutte contre le piratage). Bien décidé à en découdre son propriétaire, Ed Webber, a lancé une campagne de dons pour combattre l’association en justice. Malgré les 40 000 dollars récoltés en seulement quelques semaines, le site a fermé ses portes quelque temps plus tard avec en homepage le fameux « You can click but you can’t hide » de la MPAA.

TORRENTSPY (2008)

En 2006, Torrentspy était de loin le site de torrent le plus populaire du monde, jusqu’aux poursuites de la MPAA. En 2007, un juge fédéral a ordonné au site d’enregistrer toutes les informations sur ses utilisateurs, donc le site a préféré bloquer le trafic américain sur sa plateforme. En mars 2008, son propriétaire Justin Bunnell décide de fermer définitivement la plateforme et  quelques mois plus tard sa société est condamnée à verser 110 millions de dollars de dommages et intérêts aux studios américains.

MININOVA (2009)

Après la disparition de TorrentSpy, Mininova est devenu le plus gros site de torrent du monde. Même si son nom faisait référence à Suprnova il était devenu beaucoup plus populaire que son illustre prédécesseur. Son succès lui a attiré les foudres de la BREIN (association anti-piratage néerlandaise) qui a gagné son procès contre Mininova. Le tracker a été obligé de supprimer tout le contenu illégal présent sur son site, mettant immédiatement fin à son règne.

Aujourd’hui Mininova est toujours ouvert, mais ne propose que du contenu approuvé par les ayants droit, l‘ancien vaisseau amiral du P2P est ainsi devenu un bateau fantôme.

BTJUNKIE (2012)

Quelques temps après la fermeture de Megaupload, le site BTJunkie a pris la décision de fermer. Le fondateur a confié à TorrentFreak que les actions en justice contre les autres sites de partage ont motivé sa décision. Le stress constant a eu raison du courage de son administrateur qui a fini l’aventure de BTJunkie sur ces mots

Nous avons lutté pendant des années pour votre droit de communiquer, mais il est temps de passer à autre chose. Ce fut une expérience d’une vie, nous vous souhaitons tout le meilleur

ISOHUNT (2013)

La fermeture d’IsoHunt n’a surpris personne, le site était en proie à des démêlés judiciaires avec la MPAA depuis une décennie et a finalement perdu, acceptant de payer 110 millions de dollars aux studios américains. En tant qu’un des plus importants et anciens tracker torrent, le monde du P2P a perdu une icône. Mais rapidement un autre tracker a ouvert sous le même nom (lire : les fakes sites de téléchargement), site toujours ouvert aujourd’hui.

EZTV (2015)

La disparition de EZTV est très différente des autres trackers, puisque le site spécialisé dans les releases de séries a subi une prise de contrôle hostile. Le site a ainsi changé de propriétaire contre l’avis de l’équipe d’origine et a continué son activité en produisant de nouvelles releases. La plupart des utilisateurs lambdas ne se sont pas rendu compte du changement. Mais d’autres trackers bannissent ces releases par solidarité avec les membres fondateurs.

YIFY/YTS (2015)

Le site, né en 2010 d’un banal groupe de release spécialisé dans les films , était devenu un emblème. Avec leurs releases HD de petite taille, utilisées notamment par PopCorn Time, le tracker accumule les millions de pages vues par jour. Ce succès dû à son professionnalisme, n’a pas été vu d’un très bon œil de la part des ayants droit. En novembre 2015, YTS a subitement fermé ses portes après que son administrateur ait décidé d’arrêter face aux poursuites d’Hollywood aux amendes de plusieurs millions de dollars. Malgré les nombreuses imitations qui ont voulu surfer sur sa popularité, le site a bel est bien disparu.

KICKASSTORRENTS (2016)

Il y a de cela trois semaines, le propriétaire supposé du plus gros site de torrent au monde, KickassTorrents, a été arrêté en Pologne. Le site a subitement fermé dans la foulée, un véritable tremblement de terre dans le monde du torrent déjà bien impacté par les précédentes fermetures. Pour le moment aucun signe de retour, mais déjà des alternatives à KickassTorrents voient le jour.

TORRENTZ (2016)

Le plus gros moteur de recherche torrent au monde vient de faire ses adieux sans explications. Mais les histoires des sites cités ci-dessus ne sont sûrement pas étrangères à cette décision.

Toutes ces fermetures ont marqué l’histoire du torrent mondial, certains d’entre vous ont sûrement connu une partie de ces fermetures. Il y a quelque temps, nous rédigions un article sur l’avenir du téléchargement illégal, pensant voir émerger des très gros sites et des petits sites. Finalement cette liste va dans ce sens. Après cet article vous pouvez lire notre guide sur les seedbox.

Retrouvez toute l’actualité du torrent sur NextWarez, et suivez-nous sur Twitter et Facebook.

Source : TorrentFreak.

 

NW Team
C'est le compte de la NextWarez Team qui vous offre de nombreux articles et conseils fort d'une expérience longue de plusieurs années.

Torrentz, le plus gros moteur de recherche torrents, fait ses adieux !

Article précédant

Nos voisins les belges piratent plus que nous !

Article suivant

Vous pourriez également aimer

Commentaires

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans la catégorie Actu torrent