Seedbox.fr

Comment Hollywood a attrapé les plus gros pirates anglais ?

1

La semaine dernière, les plus gros pirates de films anglais ont été condamnés à 17 ans de prison cumulés. Lors de leur procès, la Cour a déclaré que les pirates avaient pris de grandes précautions concernant leur sécurité, mais alors, comment ont-ils été appréhendés ? Nos confrères de TorrentFreak ont obtenu le déroulement des investigations et nous allons vous les révéler dans le détail.

Une enquête menée par Hollywood

Après trois ans d’investigation du groupe antipiratage missionné par Hollywood, the Federation Against Copyright Theft (FACT), 5 hommes se sont retrouvés jugés la semaine dernière dans le centre de l’Angleterre. Ces hommes étaient derrière plusieurs groupes de releases interconnectés dont RemixHD, 26K, UNiQUE, DTRG et HOPE/RESISTANCE. « En quelques années, ces groupes illégaux ont diffusé en ligne plus de 2500 films, dont Argo, The Avengers et Skyfall [..] certaines de leurs releases ont été téléchargées des millions de fois » rappelle la FACT. Les 5 hommes cumulent 17 ans de prison. 

TorrentFreak a obtenu le détail des investigations réalisées par la FACT pour obtenir les identités des pirates, et elles se sont révélées étonnamment faciles. En voici le détail complet, par ordre décroissant de peine. 

Sahil Rafiq : 4 ans et 6 mois de prison 

En juillet 2012, un enquêteur de la FACT a commencé à s’intéresser à la team de releases de Rafiq : 26K. Il s’est rendu compte qu’une grande partie des torrents avaient été uploadés par un utilisateur appelé « memory100 ».

Il a découvert que « memory100 » avait un profil sur le site de torrent Torlock, et qu’il était passé sous plusieurs pseudos dont « sohail20 », « hail_alpha » et « froggie100 ». Or en 2012, un certain Sohail20 avait posté sur un forum spécialisé en hardware, se plaignant d’un problème avec son pc portable. Il avait alors signé de son vrai nom, « Sahil Rafiq » (le message est d’ailleurs toujours en ligne). D’autres recherches du pseudo Sohail20 ont mené à un compte sur PhotoBuck où se trouvait un logo Memory100. 

Suspectant qu’il s’approchait de l’identité de sa cible, un petit tour sur Facebook a permis à l’enquêteur de trouver le profil de Rafiq ainsi que son lieu de travail (une école de sciences au centre de l’Angleterre). FACT s’est ensuite adressé à l’agence de crédit Equifax pour obtenir son adresse (comment est-ce possible ?) et ces informations ont été transmises à la police. 

Reece Baker – 4 ans et 2 mois de prison

En 2012, le même enquêteur a commencé à surveiller le groupe de Baker,  « HOPE ». Dans le NFO, une adresse mail hushmail était précisée pour contacter l’encodeur appelé … « Baker92 » (plus c’est gros, plus ça passe). Dans un autre NFO, Baker a fait l’effroyable erreur d’ajouter ce commentaire : « C’est ma première encode, commentez et dites-moi ce que vous en pensez – Et j’aime mon bébé Momzie Ria« .

Après avoir lu un commentaire expliquant que Baker92 fut membre d’un autre groupe de release DTRG, FACT est retourné vers Equifax. Présumant que 92 correspondait à sa date de naissance, la FACT a demandé une recherche sur une personne s’appelant Baker étant né en 1992 et ayant un lien avec une personne appelée Ria… bref, c’en était fini pour Reece Baker. 

Graeme Reid – 3 ans et 6 mois de prison

Durant le mois pendant lequel la FACT a enquêté sur la team 26K, ils ont découvert grâce aux fichiers NFO que ce groupe avait été affilié à la team de Reid, RemixHD. Or dans le NFO du film « 21 Jump Street » on pouvait lire que l’encodeur du groupe s’appelait « Reidy » et qu’il était possible de le contacter sur son adresse hushmail. Hushmail est connu pour être un fournisseur de mail respectant la sécurité de ses clients … mais Reid a utilisé la même adresse pour son profil Facebook où il se décrivait lui-même comme un encodeur vivant à Chesterfield.

La FACT s’est servi des registres électoraux pour retrouver l’adresse de Reid, directement transmise à la police. 

Ben Cooper – 3 ans et 6 mois de prison

En juillet 2012, lorsque la FACT enquêtait sur HOPE, ils ont pu découvrir une association avec l’utilisateur « Cooperman666 » qui utilisait aussi une adresse Hushmail. Une fois de plus, le NFO en disait trop, il précisait que l’encode était l’oeuvre de « Cooperman ». Quelques recherches sur « Cooperman666 » suffirent à découvrir qu’il officiait aussi pour le groupe ANALOG dont un des NFO révélait une adresse mail de contact en Live.com.

Cette adresse était utilisée pour le compte Facebook d’un certain Ben Cooper, son profil précisant son âge et sa ville de résidence… avec l’aide de Equifax, son adresse fut également transmise à qui de droit.

Scoot Hemming – 2 ans de prison avec sursis

Toujours en juillet 2012, lorsque a FACT enquêtait sur la team 26K, les pirates formant le groupe de release DTRG ont été repérés. Dans le NFO, était précisé l’encodeur « Kareemzos » ainsi que l’adresse pour le contacter « [email protected] ».

Après avoir relié Kareemzos à d’autres groupes, dont MARGIN, UNiQUE et INSANE, la FACT a eu la chance de retrouver des messages sur le forum de support de Virgin (FAI anglais) posté depuis la même adresse mail. Le FAI leur a ensuite transmis le compte associé, appartement à la mère de Hemming. Encore une fois, ils ont pu compter sur Equifax pour confirmer que Scoot habitait toujours chez sa mère.

Ces informations très précieuses nous confirment que les mesures les plus paranoïaques possibles, à base de VPN ou de serveurs offshore, ne remplaceront pas les réflexes logiques. Utiliser les mêmes pseudos et adresses mails sur différents sites, avec de surcroît des liens vers sa vraie identité (nom, date de naissance, adresse…) est la meilleure manière de finir derrière les barreaux

Cet article précise comment les enquêteurs sont arrivés jusqu’à la maison des pirates, mais pour savoir comment ils ont réussi à les relier à leur crime, il nous faudra attendre le prochain article promis par nos confrères de TorrentFreak. Suivez-nous sur Twitter et Facebook pour ne rien rater. 

Partager :)

À propos de l'auteur

NW Team

C’est le compte de la NextWarez Team qui vous offre de nombreux articles et conseils fort d’une expérience longue de plusieurs années.

Un commentaire