Le VPN Kapersky bloque les sites pirates en Russie

2

Nous vous en parlions il y a quelques jours, c’est maintenant chose faite : le VPN Kapersky s’est adapté aux demandes du gouvernement, et bloque maintenant une liste précise de sites interdits en Russie…

Kapersky s’est plié aux ordres du gouvernement russe

Suite aux ordres des autorités locales, le VPN de Kapersky a commencé à bloquer des sites figurant sur la liste noire nationale russe, qui comprend de nombreux sites pirates. Cette base de données de domaines est exploitée par les fournisseurs d’accès internet, qui empêchent leurs abonnés d’accéder à ces sites. Cependant, de nombreux services permettent de contourner ce blocage, comme Tor, les VPN ou les proxys, mais les autorités n’entendent pas laisser ces services offrir un accès à la liste noire. Un projet de loi a donc été signé en 2017, qui stipule que si les VPN ne bloquent pas également les sites concernés, ils seront mis eux-mêmes sur la liste noire, et seront ainsi bloqués par les FAI. L’ordre a donc été envoyé a plusieurs VPN notoires, comme NordVPN, ExpressVPN, IPVanish, VyprVPN… Ceux-ci avaient 30 jours pour répondre, mais la plupart des demandes ont étés soit rejetées, soit ignorées; sauf pour Kapersky VPN qui a d’ores et déjà commencé à bloquer les sites illégaux.

Des contenus inaccessibles

D’après le groupe de défense des droits numériques Roskomsvoboda, Kapersky respecte désormais pleinement le contenu de la base de données des sites interdits par le gouvernement russe, et bloque activement les domaines concernés. Différents tests ont été effectués par les utilisateurs de ce VPN, qui indiquent tous que les tentatives d’accès aux sites illégaux génèrent désormais un avertissement indiquant que le contenu est inaccessible via le service. Kapersky aurait de bonnes raisons de se conformer à la loi, puisque l’entreprise est basée en Russie. Quant aux autres VPN, il semblerait finalement que les déclarations disant qu’eux aussi seront bloqués aient été un peu prématurées. Finalement, ils pourraient simplement écoper d’amendes forfaitaires… Affaire à suivre.

Ne manquez rien de l’actualité du torrent sur Nextwarez.com, suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter.

Partager :)

À propos de l'auteur

matthieucmp

Retrouvez à travers mes articles des tests exclusifs, ainsi que l'actualité complète du téléchargement illégal !

2 commentaires

  1. Plusieurs des russes utilisent TOR pour naviguer sur Internet, donc pas de problème de télécharger un VPN… La Russie a fait presque la même chose que la Chine, mais comme vous vouyez, rien n’a changé. Je connais bien les hommes qui habitent en Russie et utilisent NordVPN avec succès.