NordVPN

Kim Dotcom, le fondateur de MegaUpload, menacé d’extradition

0

Kim « Dotcom » Schmitz, le créateur du site MegaUpload, est aujourd’hui menacé d’extradition vers les États-Unis. La Haute Cour néo-zélandaise a confirmé lundi son accord pour que Kim Dotcom soit extradé vers les USA, où il encourt jusqu’à 20 ans de prison.

« Nous ne sommes pas battus »

En 2012, la justice américaine a fait fermer le célèbre MegaUpload, utilisé pour stocker de nombreux fichiers piratés. Washington accuse Kim Dotcom, son fondateur, de racket, de blanchiment et de fraude. Pour échapper à la justice américaine, Kim s’est réfugié en Nouvelle-Zélande. Mais il semble que, même là-bas il ne soit plus à l’abri. Lundi 20 février, la Haute Cour néo-zélandaise a donné son feu vert pour l’extradition de l’incriminé ainsi que trois de ses complices vers les États-Unis.

L’avocat des quatre personnes concernées, Ron Mansfield, qualifie cette décision d’ « extrêmement décevante » et affirme dans un communiqué : « Nous ne sommes pas battus ». Ils ont également exprimé leur intention de former un recours contre l’arrêt de la Haute cour. Quant au principal intéressé, il a réagi sur Twitter en dénonçant une décision politique, tout en suggérant aux juges de se lancer dans des carrières de politiciens.

Menacé d’être condamné à 20 ans de prison

Dans le cas d’une extradition aux États-Unis, le néo-zélandais encourt jusqu’à 20 ans de prison. Depuis qu’il a été arrêté en 2011, l’affaire MegaUpload n’est toujours pas bouclée et a été sujette à beaucoup de rebondissements.

Le juge de la Haute Cour néo-zélandaise Murray Gilbert juge suffisantes les preuves réunies pour procéder à l’extradition. Kim Shmitz s’était réfugié en Nouvelle-Zélande, car aucune loi ne fait mention de la protection du copyright. Malheureusement pour lui, d’autres chefs d’accusation ont été émis, dont la fraude. Alors que le créateur de MégaUpload fait l’objet d’un revers de situation assez déroutant, son avocat se dit « confiant » pour la suite des événements.

On rappelle aussi que Kim Dotcom avait prévu de lancer un « MégaUpload 2.0 » en janvier 2017. Ce projet a été retardé suite au refus du Canada de débloquer des fonds pour le lancement.

Ne manquez rien de l’actualité du DDL sur Nextwarez.com ainsi que sur Facebook et Twitter.

Partager :)

À propos de l'auteur

matthieucmp

Retrouvez à travers mes articles des tests exclusifs, ainsi que l’actualité complète du téléchargement illégal !