728x90px

Newsoo : l’administrateur condamné en appel va en cassation

0

En octobre 2016, l’administrateur du fournisseur de newsgroup français Newsoo.fr, de son vrai nom Cédric, a été condamné à 6 mois de prison et 20.000€ d’amende. Suite à cette décision de justice, il a décidé de faire appel, et la nouvelle condamnation est enfin tombée.

Malgré les dires de l’administrateur, Newsoo.fr était bien consacré au téléchargement illégal

Cédric S., l’administrateur de l’hébergeur de newsgroups français Newsoo.fr, a été condamné en appel à 6 mois de prison avec sursis, ainsi que 20.000€ de dommages et intérêts dus à la SACEM. En outre, c’est exactement la même condamnation qu’il y a 6 mois. Newsoo.fr était un service qui donnait aux utilisateurs l’accès à Usenet (lire : Les Newsgroups, comment ça marche ?).

Le site Newsoo avant sa fermeture

Le site Newsoo avant sa fermeture

Cédric S., connu sous le pseudo d’Optix, pensait avoir le statut d’hébergeur et ainsi être protégé de la justice. Il a notamment vanté les capacités de son service à contourner la HADOPI dans la FAQ du site Newsoo.fr. Il a également relayé ce message sur différents forums, où il affirmait que jamais il ne donnerait les informations personnelles des internautes qui utiliseraient son service. Ces déclarations n’ont donc pas joué en sa faveur lors du procès en octobre dernier.

Le tribunal correctionnel de Strasbourg a décrété que le fournisseur d’accès à Usenet n’était pas un hébergeur conventionnel, mais bien un « logiciel » dont la fonction première était le partage de fichiers piratés :

« Cette implication dans le choix des accès, puisqu’un cinquième seulement des groupes Usenet étaient accessibles via newsoo.fr et que ce choix s’est porté notamment sur des groupes binaires permettant le téléchargement illégal, fait obstacle à la qualification revendiquée d’hébergeur »

Après un appel de la décision de justice, l’affaire Newsoo reprend en cassation

Après l’échec de l’appel, l’affaire Newsoo reprend en cassation. L’avocat de Cédric S., Olivier Iteanu, a réfléchi à de nouvelles informations qui pourraient innocenter son client. Selon l’avocat, le site Newsoo.fr était seulement un fournisseur d’accès, et n’avait aucun lien avec l’échange de fichiers piratés sur les serveurs Usenet. 

« En sélectionnant les groupes, il aurait connaissance des contrefaçons ? C’est ahurissant »,

Après la décision de justice condamnant l’administrateur de Newsoo.fr à 6 mois de prison avec sursis, et 20.000€ de dommages et intérêts, l’avocat dit avoir encore de nombreuses cartes en main :

« Je pense qu’on va attaquer la décision, on a des billes à faire valoir notamment sur la liberté d’expression. S’il faut filtrer les groupes en fonction de leur nom et des potentialités des discussions, où va-t-on ? »

Vous pouvez retrouver notre interview exclusive de Cédric, qui date de 2014.

Ne manquez rien de l’actualité du téléchargement sur Nextwarez.com ainsi que sur Facebook et Twitter.

 

Partager :)

À propos de l'auteur

matthieucmp

Retrouvez à travers mes articles des tests exclusifs, ainsi que l'actualité complète du téléchargement illégal !