728x90px

Njalla, un registar de nom de domaines anonyme lancé par le fondateur de The Pirate Bay

0

Peter Sunde, le co-fondateur du très célèbre tracker torrent The Pirate Bay a lancé une nouvelle startup orientée vers la vie privée. Cette dernière se nomme Njalla, et permet aux internautes d’enregistrer un nom de domaine en tout anonymat.

Les ayant droits visent l’industrie des noms de domaines

Depuis de nombreuses années, les ayant droits visent l’industrie des noms de domaines. Cependant, les sites de illégaux cachent leur identité à travers un private WHOIS, ce qui embête particulièrement les détenteurs de droit d’auteurs. Mais cette protection peut-être levée sous injonction de la justice.

Il existe déjà des entreprises permettant d’acheter un nom de domaine anonymement. Mais avec le nouveau service Njalla de Peter Sunde, les ayant droits vont devoir se confronter avec un adversaire bien connu.

Peter Sunde était le co-fondateur et l’ancien porte-parole de The Pirate Bay. Luttant pour l’anonymat sur internet, il a créé un service qui aide les administrateurs de sites à rester anonymes à travers l’achat d’un nom de domaine.

Ce n’est pas la première société qu’il créé depuis son départ de l’équipe du tracker torrent. Il a également lancé son propre service de micropaiement, baptisé Flattr, qui a récemment été racheté par AdBlock.

Flattr

Pourquoi Njalla garantit l’anonymat de l’acheteur ?

Njalla est différent des services d’anonymat déjà présents sur internet. La différence majeure réside dans le fait que ce n’est pas le client qui achète le nom de domaine, mais la société de Peter Sunde. Cette précaution ajoute un niveau de sécurité élevé, mais pour le client, elle nécessite de faire confiance à la société.

« Njalla est nécessaire parce que nous avançons dans la mauvaise direction dans la société en ce qui concerne l’anonymat des internautes. Avec les médias qui nous demandent d’être moins anonymes, nous avons besoin d’alternatives « , dit Sunde.

En tant que co-fondateur de The Pirate Bay, Njalla pourrait être soumis à certaines pressions de la part des ayants-droits, puisqu’il va sûrement couvrir de nombreux sites pirates. Cependant, Peter Sunde n’est pas inquiet à ce sujet :

« Le nom de domaine en lui-même n’est pas vraiment ce qu’ils attendent. Ils en veulent au contenu auquel le nom de domaine renvoie. Nous ne sommes donc pas concernés par tout ce qui pourrait enfreindre n’importe quoi. »

Le site est déjà disponible en cliquant ici, pour les internautes qui seraient intéressés !

Ne manquez rien de l’actualité du torrent sur Nextwarez.com, suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter.

Partager :)

À propos de l'auteur

matthieucmp

Apprenti rédacteur, passionné de nouvelles technologies