Jugés pour avoir extorquer des téléchargeurs de porno

0

Six hommes sont actuellement jugés pour avoir tenté de faire chanter des milliers de téléchargeurs présumés de fichiers pornographiques. Un arrangement à m’amiable en liquide était proposé. Le porte-parole de The Pirate Bay, Peter Sunde, espère une condamnation. Il se demande aussi si la réaction de la justice aurait été la même si ce chantage concernait le contenu d’Hollywood ..

Les corbeaux avait crée un « pot de miel »

En effet depuis une décennie les ayants droit ont mis en place une nouvelle stratégie qui consiste a proposer un accord à l’amiable avec les téléchargeurs pirates plutôt que passer par une action en justice. Cette pratique très utilisée outre-Atlantique (et dont le France est épargnée grâce à HADOPI) peut s’assimiler à du chantage puisque la plupart des pirates préfèrent céder sous la menace d’une action judiciaire. La RIAA était pionnière dans ce domaine, c’est maintenant l’industrie du divertissement adulte qui a saisi le potentiel de cette pratique, d’autant plus qu’un autre facteur rentre dans l’équation : la honte.

En effet, peu de personnes ne veulent que leur penchant pour la pornographique soit révélé au grand public. Ce tabou a permis à certains individus peu scrupuleux de créer un véritable stratagème pour extorquer leur victime. Des « business entrepreneurs » spécialisés dans l’industrie du X basé en Suède ont menacé des milliers de personnes ayant téléchargé illégalement des oeuvres pornographiques. Les pirates s’étant servi de site de téléchargement géré par ce même groupe d’entrepreneurs.

Au total ce sera pas moins de 4000 personnes qui se verront adressés une « facture » pour régulariser ces supposés  téléchargements illégaux. Chacun étant prévenu qu’en cas de refus de payer leur cas serait communiqué à la justice et leurs pratiques rendues publiques. Au vu des conséquences, certaines des victimes ont préféré se soumettre au chantage. Cependant la police suédoise aurait reçu pas moins de 1000 plaintes de profils variés, allant de l’enfant de 10 ans aux retraités, refusant de se soumettre à un tel chantage.

Une affaire criminelle d’envergure

Après enquête la police s’est rendue compte de l’intention criminelle de l’affaire.  Par conséquent, cette semaine six hommes ont été jugés dans le tribunal de district de Malmö accusé de générer autour de 240.000$ grâce à l’extorsion et au chantage. Durant la procédure uns des hommes a voulu justifier leurs actes : «Si les gens sont en train de voler et de prendre des choses qui ne leur appartiennent pas, ils doivent faire face aux conséquences. Cela  s’applique également à la pornographie. », a déclaré Dennies Pettersson, un des principaux accusés dans l’affaire.

Dans un article publié dans Nyheter24 cette semaine, l’ancien porte-parole de The Pirate Bay Peter Sunde a déclaré espérer que les hommes soit déclaré coupables. Mais il se demande si le type de contenu impliqué affecté la manière dont l’affaire a été traitée. « Ce qui, je pense, est intéressant et mérite un peu de réflexion est de savoir comment la situation serait si ce n’était pas du porno, mais peut-être la musique pop ou des films d’Hollywood qui avait été téléchargés? Qui aurait été le coupable aux yeux de l’État dans cette situation? « ,  s’interroge Sunde.

En raison du nombre de victimes à auditionner et de la complexité  de l’affaire (les documents d’enquête fonctionnent à 20 000 pages), le tribunal de district de Malmö se réserve un mois pour délibérer sur cette affaire. Espérons que ce type d’extorsion légale et lucrative, très utilisée à travers le monde, et qui peut entrainer ce genre d’excès ne soit jamais importé en France.

Source : TF.

Partager :)

À propos de l'auteur

NW Team

C'est le compte de la NextWarez Team qui vous offre de nombreux articles et conseils fort d'une expérience longue de plusieurs années.