Procès de l’admin de GKS, les approximations des médias

7

En tant qu’ancien membre fervent de GKS.gs c’est avec une certaine tristesse que j’ai appris à travers la presse locale l’information sur une action en justice contre son administrateur Meska. Vu l’importance de ces médias cette action ne fait malheureusement presque aucun doute. Cependant beaucoup d’informations sont étonnantes, je vais modestement tenter de le démontrer.

Pour rappel lire : fermeture de GKS.gs

Les faits reprochés à Boris l’administrateur de GKS

Il est rapproché à Meska d’avoir entrainé un préjudice estimé à 1,3 millions d’euro, le déficit est calculé par apport aux statistiques du site afin d’obtenir une estimation du manque à gagner (comme nous vous l’avions expliqué ici : Webmasters méfiez-vous des web analytics). Le souci des trackers est de donner un nombre trop important de statistiques à tous les membres (nombre de fichiers, nombre de téléchargements). Ce préjudice est certes en adéquation avec ces statistiques, même s’il doit être largement relativisé comme nous le verrons en fin d’article. Le parquet aurait recueilli un an (!) de prison ferme et 100.000 euros d’amende.

Meska vit actuellement, et depuis des années, à Budapest ce qui lui a donné un sentiment de protection au point qu’il ne protégeait quasiment pas son identité. Vous trouverez sur internet toutes les informations sur son identité avec un Facebook totalement ouvert et il évoquait même l’aventure de Guiks (après sa fermeture) sur son site privé. Espérons que cette situation géographique lui sera utile dans un avenir proche.

Meska (dont la presse fait état de sa non présence pour les auditions) a fait part de sa stupeur ayant appris l’enquête et les poursuites judiciaires par les articles cité ci-dessous.

Un nombre incroyable d’incohérences

Actuellement deux articles seulement font état des ennuis judiciaires de l’administrateur de GKS, celui de SudOuest et celui de FranceBleu. Le premier est peu bavard et plus proche de la réalité, tandis que le deuxième accumule les erreurs. Parmi elles :

L’importance de GKS : dans l’article il est question de 70.000 membres, qualifiant GKS de gros site de téléchargement. 70.000 membres dans le monde du warez est un site à très faible traffic. Si GKS est qualifié de site à « très grosse audience » comment qualifier Wawa-Mania et T411 avec leurs millions de membres. Zone-Telechargement qui est souvent le site de téléchargement le plus visité de France (voir notre classement de novembre par exemple) plafonne à la 1400e place mondiale, comment ce site à des années lumières de GKS aurait pu se trouver derrière lui ? Mystère. GKS était qui plus est un tracker difficile d’accès (sous invitation, contrairement à tous ceux précédemment cité).

Le soi-disant projet de Meska : deuxième erreur grossière de l’article, Meska âgé de 28 ans aurait lancé un autre tracker en 1989 sans être poursuivi (détail d’ailleurs supprimé de leur article). Lancer un tracker à 2 ans, belle performance !


Quoiqu’il en soit les poursuites sont plus que crédibles, nous souhaitons beaucoup de courage à son administrateur et nous serons présent pour relayer un mouvement de solidarité s’il voit le jour. Dans tous les cas nous suivrons l’affaire de près, et vous tenons au courant.

Partager :)

À propos de l'auteur

Moody

Rédacteur sur WS j'ai eu la chance de signer des interviews et des articles appréciés de la communauté. J'ai décidé de participer à NextWarez pour partager mes coups de coeurs logiciels, sites, hardware mais aussi des articles et interviews

7 commentaires

  1. S’il y a des gens pour donner de l’argent à un type qui s’en fout plein les poches sans rien créer, j’espère que ces mêmes gens donnent beaucoup plus aux associations caritatives !

    • NW Team

      Bonsoir,

      Effectivement le crowfunding peut être une bonne idée, malheureusement il a été condamné à 2 millions d’amende, impossible à réunir ! Si tous les membres du site participaient (impossible!) ça ferait 40€ / personne

  2. Des nouvelles à ce sujet ? On ne trouve rien sur google&co.
    Sinon à quand un vrai tribunal digital qui chiffrera, même si discutable, de manière juste, l’infraction commise ?

  3. oui DAMONE espéreront que la justice soit juste,mais ils sont tellement à la ramasse sur ces sujets. meska n’a rien à ce reprocher.