Actu torrent

Saisie de serveurs d’un site torrent au Canada !

1

Le Canada est particulièrement reconnu pour son laxisme (presque bienveillance) vis-à-vis du téléchargement. Pour s’en assurer, il suffit de lire la lettre adressée au Bureau du représentant américain au commerce par l’Alliance internationale de la propriété intellectuelle cette année.

Il est difficile de ne pas conclure que le Canada demeure un aimant pour les sites dont la raison de vivre est uniquement de faciliter et de permettre le téléchargement illégal et massif d’œuvre piratée de films, séries, musique, jeux et autres œuvres sous copyright

Ces déclarations reflètent la réalité qui est que : la grande partie des grands sites de téléchargement y sont hébergés. Par exemple en France, Globotech (voir notre description) est l’hébergeur Canadien qui a hébergé la quasi-totalité des gros sites de téléchargement (qui dorénavant partent pour la Roumanie). Mais au-delà de ces gros sites de téléchargements, il existe des dizaines de petites communautés qui profitent de ce paradis du piratage. Cependant la réputation de sécurité du Canada vient d’en prendre un coup, avant-hier un événement nous présage un sombre avenir.

Avec seulement 10.000 membres (alors qu’un tracker comme GKS qui s’apprête à fermé, est considéré comme assez confidentiel avec 8 fois plus de membres) le tracker privé suédois Sparvar.org (Sparrows) vient d’en faire l’amère expérience. Ce tracker était hébergé à Montréal chez Netelligent Hosting Service, un prestataire connu pour avoir hébergé de très nombreux sites similaires dans le passé. Sparvar.org a totalement disparu d’internet il y’a 36 heures.

Les serveurs de l'hebergeur canadien Netelligent

Les serveurs de l’hebergeur canadien Netelligent

Peu de temps après la disparition une rumeur de saisie des serveurs s’est fait entendre. Rumeur qui a été confirmée par l’Alliance Anti-Piratage suédoise.

La saisie d’un serveur a été effectuée par la police canadienne appartenant au site de téléchargement illégal Sparvar.org. Sparvor était un site confidentiel avec ses serveurs au Canada, mais son activité concernait principalement la Suède.
L’Alliance Anti-Piratage Suédoise est à l’origine de cette plainte et y a largement contribué par ses recherches et documentations. L’enquête continue en se concentrant sur identification des protagonistes. Les serveurs saisis vont être analysés.

Le raid contre Sparvar prouve que l’Alliance a tenu ses vieilles promesses. En effet, il y’a plus de deux ans lors de leur action contre le site pirate Swepiracy elle avait mis en garde les pirates en annonçant des actions futures, tout en visant particulièrement Sparvar.org. Que le groupe ait réussi à mener une action au-delà de ses frontières, en particulier au Canada sonnent comme un avertissement pour l’ensemble des sites qui y sont actuellement hébergés.

Le Canada s’intéresse de plus en plus prêt au piratage et à la propriété intellectuelle, l’entrée en vigueur du Copyright Modernization Act en 2012 a amorcé un renforcement de la propriété intellectuelle. Suite à ses efforts, les États-Unis ont diminué la place du Canada dans la liste des pays les plus laxistes contre le téléchargement. La question qui peut se lire maintenant sur toutes les lèvres est : jusqu’où le Canada ira-t-il ?

 

 

NW Team
C'est le compte de la NextWarez Team qui vous offre de nombreux articles et conseils fort d'une expérience longue de plusieurs années.

Cryptocat chiffre vos conversations Facebook

Article précédant

Le téléchargement bientôt payant ? Internet aura 2 vitesses

Article suivant

Vous pourriez également aimer

1 Commentaire

  1. Ca laisse réfléchir avant créer un projet parail au Canada !!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans la catégorie Actu torrent