Actu torrent

SwePiracy, de la prison après 10 ans de poursuite ?

0

SwePiracy, une longue histoire de poursuite

Fondé en 2006, le site de torrent privé SwePiracy a été rapidement considéré par les autorités de Suède comme l’un des lieux les plus importants de la distribution illégale de films locaux et internationaux.

Suite à une vague de répression de sites de torrent causé par le verdict «coupable» obtenu dans le procès de The Pirate Bay en Avril 2009, SwePiracy n’a plus montré de signe de vie pendant quelques semaines, avant de réapparaître à peine un mois plus tard. En réponse aux avertissements envoyés, les propriétaires du tracker n’ont rien changé à leurs agissements et ont pris des mesures pour se protéger à la place.

Plusieurs années plus tard, en février 2012, les autorités ont perdu patience et les polices suédoises et néerlandaises ont effectué une action coordonnée pour fermer le site. Tandis que la police suédoise ciblait les propriétaires du site, leurs homologues néerlandais ont mis à mal les serveurs de SwePiracy dans leur juridiction. Cependant, et comme c’est souvent le cas, la durée du « down » a été relativement brève et SwePiracy réapparut via un nouvel hôte situé cette fois au Canada.

Aujourd’hui, près de trois ans plus tard, le propriétaire du site a été arrêté et comparaîtra au tribunal en Suède. L’homme de 24 ans est le fondateur présumé du site et le responsable de sa résurrection après le raid des polices suédoises et néerlandaises.

« Plusieurs années de prison » pour avoir pris du plaisir ?

Selon le procureur, Henrik Rasmusson, l’homme est accusé de violation du droit d’auteur pour avoir mis en ligne des films sous copyright,  les avoir laissés disponibles pour tous et d’avoir aidé les utilisateurs de SwePiracy à faire de même. Rasmusson affirme au vu des plaintes et des faits qu’une peine de prison est envisageable.

« En vertu de l’échelle pénale, il risque la peine allant d’amendes à plusieurs années de prison »

Le procureur Henrik Rasmusson

En plus du fait qu’il ait géré un site servant à des dizaines de milliers de membres, les attaquants l’accusent  d’avoir également récupéré 100.000 $ de dons pour garder le site en état de marche. Cependant, d’après le procureur suédois, la principale motivation de l’accusé n’était pas de faire de l’argent mais « de se faire plaisir ».

« Dans cette affaire, j’ai comme hypothèse que l’objectif de l’accusé était de tester le fonctionnement du torrent, de partager et de rendre disponible les vidéos, car cela l’amusait et l’intéressait beaucoup »

Henrik Rasmusson

Mais en dépit de l’absence de motif financier, les autorités suédoises ont poursuivi cette affaire depuis bientôt 10 ans, ce qui suggère qu’ils n’ont pas l’intention de faire de fleur au jeune homme de 24 ans.

Les attaquants ont également l’intention de demander des dommages et intérêts, en partant sur la même base que le procès de « The Pirate Bay « . L’affaire porte autour d’un ensemble de 73 films pour plus de 2,9 millions de dollars demandés par des entreprises locales et internationales, dont le géant Disney.

Le résultat du procès devrait être rendu dans la journée.

Source : TF

Du mouvement chez les trackers torrents Xthor et Bluetigers

Article précédant

Le box-office mondial de 2015 bat des records

Article suivant

Vous pourriez également aimer

Commentaires

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans la catégorie Actu torrent