728x90px

Uploaded.net condamné pour son laxisme face au piratage

0

Le très populaire hébergeur de fichiers Uploaded.net vient d’être condamné en Allemagne pour son laxisme face au piratage. Il est reproché au cyberlocker de ne pas lutter de manière proactive face au DDL.

Un hébergeur très populaire chez les pirates

Avec ses concurrents 1fichier.com ou Uptobox, Uploaded fait partie des hébergeurs de fichiers les plus populaires au monde. Comme ses pairs, il permet aux utilisateurs de stocker des fichiers et d’en partager un lien de téléchargement avec le monde entier. Beaucoup d’utilisateurs se servent du service pour partager des fichiers sous copyright. Ces hébergeurs de fichiers sont souvent la cible des ayants droit et avec sa place de leader mondial, Uploaded est une cible de choix avec ses millions d’utilisateurs mensuels. Il est sur la liste noire des associations américaines de producteurs, d’autant plus qu’Uploaded est un des derniers hébergeurs à avoir un système de récompense pour les uploaders.

Rémunération uploaded

Rémunération pour 1000 downloads valides

Un manque d’actions proactives chez Uploaded

L’hébergeur DDL Uploaded.net bénéficie du statut d’hébergeur, qui définit que les intermédiaires qui font office de « simple transport » (art. 12), ou les hébergeurs passifs (art. 14) qui n’interviennent pas dans la sélection ou la création du contenu hébergé bénéficient d’un régime d’immunité pour l’utilisation faite de leurs services par les clients. Tant que les hébergeurs suppriment rapidement les fichiers signalés par les ayants droit, ils conservent cette neutralité. Uploaded qui reçoit 7 millions de demandes de retrait par an est habitué à ses procédures, mais le tribunal allemand juge que le site n’en fait pas assez.

Si Uploaded.net supprime bien les fichiers qu’on lui signale, il n’adopte pas une attitude de lutte contre le piratage, voir l’encourage avec un système de rémunération selon le nombre de téléchargements obtenus sur ses fichiers. Le tribunal allemand, saisi par l’équivalent de la SACEM (la GEMA qui protège 70.000 artistes outre-Rhin), a rendu son verdict le 10 aout. Si Uploaded ne fait pas appel, il devra mettre en place des mesures pour lutter activement contre le piratage : bannir les uploaders fautifs, faire des systèmes de détection automatisée en amont, cesser son système de rémunération. Un coup dur en perspective pour cet hébergeur historique du téléchargement direct.

 Retrouvez toute l’actualité du DDL sur NextWarez et sur nos réseaux Facebook et Twitter.

Partager :)

À propos de l'auteur

NW Team

C'est le compte de la NextWarez Team qui vous offre de nombreux articles et conseils fort d'une expérience longue de plusieurs années.