728x90px

VK.com s’engage dans la lutte contre le piratage

0

Mauvaise nouvelle pour les sites et les utilisateurs de streaming, l’utilisation de VK.com risque d’être de plus en plus difficile. Le réseau social russe (équivalent de Facebook dans ce pays) contourné par les pirates pour héberger des vidéos sous copyright s’est enfin décidé à rallier des accords de lutte contre le piratage.

Un accord pour réagir plus vite et empêcher le réupload

Nous vous avons parlé de VK à plusieurs reprises, tout d’abord pour présenter le site (« Pourquoi VK règne sur le streaming ?« ) , et en début du mois d’avril 2014 à propos des attaques des ayants droits (« Les majors partent en guerre contre VK.com« ). Ces attaques constituaient à déposer un certain nombre de recours législatifs pour forcer VK a prendre les mêmes mesures que la plupart des sites du genre : suppression des comptes en infraction, reconnaissance automatique des fichiers incriminés,..

VK a fini par plier face aux lobbys antipiratage de tout bord puisqu’il s’apprête à signer un protocole d’accord avec Roskomnadzor, le chien de garde des télécoms russes. Cet accord correspond à un consensus entre les représentants de 36 sites internet d’envergure sur les mesures à prendre dans la lutte contre le piratage. Jusqu’à présent VK s’était refusé à signer, mais sa signature future se traduira dans les faits par le blocage dans « un délai raisonnable » des fichiers sous copyright et la mise en place d’un système d’empreinte des fichiers pour empêcher la remise en ligne de fichiers anciennement supprimés.

VK devrait signer cet accord probablement avant le Forum Economique International de Saint Petersbourg du 22 mai.

La suppression de compte seul vrai risque

Ces mesures peuvent n’être qu’un coup d’épée dans l’eau. Dans le sens où la suppression en un temps raisonnable a l’air déjà en place. Le blocage des empreintes informatique des fichiers existe depuis des années chez les cyberlocker (Uptobox, megaupload,..) et il est aisément contournable en changeant l’empreinte (possible et automatisable). Ce qui pourrait réellement entrainer l’abandon de VK par les pirates serait de fermer leur compte plutôt que bloquer l’ajout de nouvelles vidéos. Actuellement lorsqu’un compte a reçu trop de plaintes VK bloque l’ajout de nouvelles vidéos mais ne supprime pas les anciennes. Il suffit de créer un compte pour continuer à ajouter du contenu.

Un compte multi-récidiviste se voit bloquer l'upload

Un compte multi-récidiviste se voit bloquer l’upload

En fermant les comptes, ce serait des milliers de films qui deviendraient indisponibles aux visiteurs du site pirate. Ce risque est souvent contrebalancé chez les cyberlockers par l’upload sans compte (en uploadant sans compte chez Uptobox on s’assure d’éviter ce genre de mésaventure), ce qui n’est pas possible chez VK où l’upload nécessite un compte vérifié par téléphone. Cette mesure n’étant pas encore évoquée on peut penser qu’il n’y aura pas de désertions massives du site.

Les espoirs que nous avions placés en VK et en la Russie pour devenir le premier pays à casser le système de droits d’auteurs se sont avérés vains. Cependant il faut voir avec quel entrain vont être appliquées les mesures pour en tirer des conclusions définitives.

 

 

Partager :)

À propos de l'auteur

NW Team

C'est le compte de la NextWarez Team qui vous offre de nombreux articles et conseils fort d'une expérience longue de plusieurs années.