728x90px

Zone-Téléchargement, arrestation de l’équipe, le site réouvre [VIDEO]

3

Le site de téléchargement direct le plus populaire de France, Zone-Téléchargement, a été fermé le lundi 28 novembre par la gendarmerie de Toulouse. Le site a rouvert 24 heures après sa fermeture, même si le down de DL-Protect empêche les téléchargements. Malgré cette réouverture, 5 individus sont toujours en garde à vue.

L’énorme machine Zone-Téléchargement stoppée

Nous vous parlons régulièrement de Zone-Téléchargement sur NextWarez : c’est le site de téléchargement le plus populaire de toute l’histoire du warez français. Il fait partie de la dizaine de sites les plus visités en France, tous secteurs confondus. Suite à un énième down ce lundi, la toile a tremblé après un message diffusé sur le twitter de la gendarmerie nationale, annonçant la fermeture de Zone-Téléchargement.

5 personnes interpellées : liquide, luxe et Andorre

La fermeture de Zone-Téléchargement a été rendue possible par une vaste opération de police, impliquant la collaboration de le gendarmerie de Toulouse, le centre de lutte contre les criminalités numériques et la police d’Andorre. En effet, une partie de l’équipe présumée s’était exilée en Andorre pour éviter la justice française. Parmi eux, le responsable technique du site, interpellé à son domicile dans la principauté,qui n’a même pas eu le temps éteindre son ordinateur. Le responsable financier, lui aussi exilé, a été interpellé sur l’autoroute lors d’un déplacement en France. Trois autres personnes ont également été arrêtées dans le sud de la France. La télévision d’Andorre a suivi l’arrestation d’un des prévenus, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous.

Durant cette arrestation, 430 000 euros d’avoirs ont été saisis, ainsi que 10 000 euros en liquide et des voitures de luxe (deux Jaguars). Le site est suspecté par la SACEM, de « génér[er]au moins 1,5 million d’euros de chiffre d’affaires par an, avec des comptes offshore situés à Malte, Chypre et au Belize », le tout pour un préjudice évalué, toujours selon la SACEM, à 75 millions d’euros.

Zone-Téléchargement déjà de retour sans DL-Protect

La fermeture de Zone-Téléchargement par la gendarmerie a entraîné un tollé chez les internautes, tous désespérés de la fermeture de leur site pirate préféré. Contre tout attente, Zone-Téléchargement a rouvert en moins de 24h, mais amputé de DL-Protect qui est toujours down. Sans DL-Protect il devient impossible de télécharger sur ZT, le site n’est donc plus qu’une coquille vide.

D’après nos informations, le site a été rouvert  accidentellement directement par l’hébergeur. Le prestataire a fait pointer le nom de domaine sur un serveur de sauvegarde, sans l’intervention des administrateurs. DL-Protect était probablement chez un autre hébergeur ce qui explique qu’il soit encore hors-ligne. Le nom de domaine est en cours de suppression.

Pour information, Zone-Téléchargement n’a aucun compte sur les réseaux sociaux.

Partager :)

À propos de l'auteur

NW Team

C'est le compte de la NextWarez Team qui vous offre de nombreux articles et conseils fort d'une expérience longue de plusieurs années.

3 commentaires

  1. Il faut arrêter d’être naïf, il n’y a ni facebook, ni twitter !!!
    Les admins ont été arrêtés, il n’y en a pas encore en « liberté ».
    C’est terminé…