728x90px

Le nouveau Zone-Téléchargement supprime la musique

1

Le 28 novembre 2016, le célèbre site de téléchargement DDL Zone-Téléchargement fermait ses portes suite à l’arrestation de l’équipe en vidéo. Depuis, de nombreux clones sont apparus mais un seul pourrait devenir le remplaçant du site d’origine. Or ce dernier, avec l’extension en .ws, vient de supprimer sans crier garde toute sa bibliothèque musicale.

La SACEM fait pression sur les sites pirates

Pour rappel, la Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique (Sacem) avait porté plainte en 2014 contre Zone-Téléchargement, rejoint aussitôt par l’ALPA (Association de Lutte contre la Piraterie Audiovisuelle), ce qui a entraîné sa fermeture fin novembre 2016. Depuis, de nombreuses contrefaçons de Zone-Téléchargement sont apparues sur le net, mais seule celle qui porte l’extension .ws s’est démarquée et on la retrouve même dans notre classement des sites de téléchargement les plus visités en janvier 2017.

Alors que les pirates reprenaient espoir, nos lecteurs (merci à eux) nous ont signalé hier la disparition de la bibliothèque musicale du nouveau Zone-Téléchargement . Cette disparition sans crier gare est sûrement une stratégie du site pour éviter de s’attirer les foudres de la puissante SACEM. Mais cette stratégie est assurément inutile, la SACEM lutte aussi contre les sites de téléchargement de films puisque les films utilisent ses œuvres en bande-son.

Zone-Téléchargement va-t-il maintenir sa décision ? Rien n’est moins sûr. Ils ont précédemment banni 1fichier.com de leur plateforme avant de faire machine arrière suite à la pression de leur communauté. Le retrait de toute une section risque d’entraîner une levée de boucliers encore plus puissante.

Une stratégie d’évitement classique

Ce n’est pas la première fois qu’un site de téléchargement essaye d’éviter les poursuites judiciaires par des techniques un peu naïves. En son temps, le vrai Zone-Téléchargement avait bloqué l’accès aux pays étrangers à son site. Nous avions publié un article ayant connu un énorme succès à ce propos. Cette technique devait lui permettre de durer plus longtemps en évitant de se mettre à dos d’autres pays que la France. Cela ne les a pas empêchés d’être sous le coup d’une demande d’extradition.

Les sites de téléchargement ne sont pas les premiers à utiliser cette technique de blocage ciblée, les hébergeurs de fichiers ont eu recours à cette technique après la chute de Megaupload par les USA. Uploaded et Uptobox ont tous les deux  bloqué pendant les visiteurs américains de leur plateforme.

Ne manquez rien de l’actualité du DDL sur Nextwarez.com ainsi que sur Facebook et Twitter.

Partager :)

À propos de l'auteur

matthieucmp

Apprenti rédacteur, passionné de nouvelles technologies

Un commentaire

  1. Ces sites sont trop connu .. je conseil aux internautes à ne plus côtoyer ces sites qui sont peut-être aux mains de gens malhonnêtes ou de l’État sait-on jamais .. Il faut qu’ils changent de nom (totalement) pour revenir tout frais.. Wawacity c’est pareil.. Donnez de la force aux sites moins connu qui sont nombreux et parfois meilleurs que ceux-là en attendant.. il faut investir dans une seedbox..