728x90px

Un clone de Zone-Téléchargement complètement légal fait son apparition !

2

Quand on entend « Zone-Téléchargement », on pense directement au téléchargement illégal. Détrompez-vous : un des nombreux clones qui ont fait leur apparition a suivi le chemin de la légalité et c’est assez surprenant. Toutes les œuvres présentes sur le site sont accessibles au téléchargement complètement légalement, moyennant quelques euros bien sûr …

Zone-Téléchargement.al, un clone à la philosophie ingénieuse

Le clone légal, disponible à l’adresse zone-telechargement.al, reprend exactement le même design que le véritable site. De la catégorie « Exclus » jusqu’aux documentaires, c’est exactement le même site, et même un pirate aguerri pourrait s’y tromper. La « supercherie » va même jusqu’à afficher les informations du fichier, à la manière des sites de DDL ou de torrents.

Informations d'upload du site Zone-Téléchargement.al

Informations d’upload du site Zone-Téléchargement.al

Toutefois, si les internautes veulent accéder aux liens de téléchargement, ils auront une jolie surprise : pas de liens UpToBox, 1fichier ou RapidGator, seulement des redirections pour acheter l’œuvre sur Amazon, iTunes, Fnac, ou encore MyTF1 VoD. C’est donc une initiative louable que lance l’équipe derrière ce site, mais qui risque de décourager les pirates, puisqu’il va falloir utiliser la carte bleue pour pouvoir profiter des films ou séries disponibles sur le site. Malheureusement, le catalogue de ce clone n’est pas très rempli, mais le site agit comme un annuaire de liens légaux, ce qui pourrait être utile pour les internautes qui ne veulent pas risquer d’avoir affaire à la HADOPI par exemple.

D’autres initiatives similaires dans le passé

Ce clone de Zone-Téléchargement n’est pas le seul à avoir eu l’idée de copier les plus grands noms du warez pour prôner la légalité. >En effet, y a quelques mois, en mars 2017, un faux KickassTorrent avait fait son apparition sur la toile. Ce site, créé par un distributeur de films au Costa Rica, permettait aux pirates qui téléchargeaient un torrent d’avoir non pas l’œuvre complète, mais plutôt une bande-annonce, suivie d’une adresse e-mail. En envoyant un message à cette adresse, le pirate pouvait recevoir deux places de cinéma gratuites, à utiliser dans un cinéma local afin d’aller voir le film en question.

Ne manquez rien de l’actualité du DDL sur Nextwarez.com, suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter.

Partager :)

À propos de l'auteur

matthieucmp

Retrouvez à travers mes articles des tests exclusifs, ainsi que l'actualité complète du téléchargement illégal !

2 commentaires

  1. C’est quoi l’intérêt, n’existe-t-il pas déjà moult médiums qui parlent de ciné, de télé, de musique ? les GAFA ont-ils vraiment besoin qu’on leur fasse de la pub (gratuite ?) ? les disquaires, et autres distributeurs « indépendants » (si ça existe encore) devraient les remercier aussi, peut-être ?
    ah oui, le site semble down…