728x90px

Tutoriel : Comment télécharger en torrent (P2P)

0

Le téléchargement en torrent (dit P2P) est très populaire mais pas moins méconnu. En effet, il requiert la maîtrise d’un certain nombre de notions comme le ratio, leechers, seeders, seedtime, Hit & Run,.. Dans cet article nous allons vous expliquer le fonctionnement du téléchargement torrent.

Le principe du téléchargement en torrent

En tout premier lieu, il vous faut savoir que le P2P (autre surnom du torrent) n’est pas illégal et que c’est un outil neutre qui permet de télécharger des fichiers dont on possède les droits. Le BitTorrent repose sur un système de partage de pair à pair (autrement dit P2P), concrètement vous irez chercher vos fichiers sur le PC des autres utilisateurs. Pour cela, il vous faut avoir téléchargé un .torrent commun, c’est un tout petit fichier qui permet de faire la liaison entre les différents seeders (ceux qui envoient le fichier) et les leechers (ceux qui vont aller télécharger le fichier). Les .torrent sont trouvables sur des trackers torrents, ce sont des plateformes de relation entre les peers (ceux qui leech ou seed).

Le système de P2P repose sur un principe d’égalité : chacun doit laisser aux autres utilisateurs la possibilité de récupérer les fichiers sur son ordinateur. Pour gérer cela il existe un système de ratio sur certains trackers torrent, c’est-à-dire la division de l’upload (l’envoi, soit le seed) par le download (téléchargement, soit leech). Un ratio supérieur à 1 cela signifie qu’on a plus partagé que téléchargé et donc un ratio inférieur à 1 que l’on a plus téléchargé que envoyé. En imposant un système de ratio on évite que des personnes se contentent de prendre sans envoyer. Nous avons consacré un article à l’augmentation du ratio.

Schéma téléchargement P2P

Le téléchargement P2P et le ratio

Pour pouvoir télécharger vos fichiers, il vous faut télécharger le torrent qui va vous permettre de piocher votre fichier sur les ordinateurs des autres utilisateurs. Pour cela, il faut vous rendre sur un des nombreux trackers torrent qui sont des sites recensant des torrents et permettant la mise en relation des membres. Attention à l’amalgame, les trackers torrents ne sont pas forcément des sites de téléchargement illégal, certains trackers proposent des fichiers libres de droits et d’autres des films sous copyright. Seule l’utilisation des premiers est légale.

Une fois ce .torrent téléchargé, vous aller devoir l’ouvrir avec le logiciel adéquat : un client torrent. Le plus connu étant uTorrent mais il existe aussi des alternatives telles que Transmission. Tant que vous ne supprimerez ou ne déplacerez pas vos fichiers, ils resteront en seed, c’est-à-dire que les utilisateurs pourront le télécharger (le leecher) et cela augmentera votre ratio. Ainsi, lorsque vous aurez atteint autant d’envoi que de réception, vous aurez un ratio de 1. Malheureusement, les connexions françaises ont un bien meilleur download qu’upload (vous recevez plus vite que vous n’envoyez) et donc le seed est beaucoup plus long que le leech. Il vous faudra donc être patient et laisser tourner longtemps votre ordinateur. Vous pouvez aussi opter pour une seedbox, l’outil parfait pour télécharger en torrent.

La vitesse, le freeleech, le seedtime et le Hit&Run

  • La vitesse : mais qu’est-ce qui détermine le fait que certains fichiers soient plus rapides à télécharger alors que votre connexion ne bouge pas ? Comme vous avez pu le lire plus haut, vous piochez les fichiers sur les ordinateurs d’autres membres. Donc,si leur connexion est mauvaise, vous mettrez beaucoup plus de temps à les recevoir. En général, plus le nombre de seeders est grand, plus vous téléchargerez vite car vous prendrez un morceau sur chaque personne. De la même manière, si vous téléchargez des fichiers peu recherchés, il vous sera plus dur de tenir le ratio car personne ne va les prendre chez vous
  • Le Freeleech : sur certains sites, certains torrents sont proposés en Freeleech, ce qui veut dire que seul le seed (l’envoi) comptera dans votre ratio. Seul l’envoi compte alors, ce qui peut être très pratique pour remonter un ratio un peu juste qui ne vous permet pas de télécharger sous peine d’être banni. En revanche, vous devrez quand même laisser ces fichiers en seed et ne pas les déplacer, même s’il n’y a pas de ratio si vous ne voulez pas tuer votre seedtime ou faire un Hit & Run.
  • Le seedtime : le seedtime, en bon français le temps d’envoi, est le temps pendant lequel vous laissez vos fichiers en seed (c’est à dire le temps où vous laissez votre logiciel de torrent allumé avec vos fichiers disponibles) mais ce système  n’oblige pas à ce que vous soyez leeché. En clair, même si vous laissez vos fichiers et que personne ne les prend, cela comptera quand même. Ce temps est généralement compris entre 24h et 72h, à effectuer en 15 jours généralement, ce qui signifie que vous avez donc le choix entre laisser votre ordi allumé non-stop pendant 2-3 jours après votre téléchargement ou allumé 2h/jour pendant deux semaines. Le but est donc que les utilisateurs ne stoppent pas leur seed une fois le ratio atteint ; en effet, si plus personne ne seed, les autres membres n’auront aucune source pour télécharger leur fichier. Ce temps de seed obligatoire permet de garder le fichier sur le long terme, ces règles sont souvent imposés dans les trackers torrents privés.
  • Le Hit & Run : le Hit&Run, littéralement délit de fuite, c’est lorsque vous ne respectez pas le seedtime minimum imposé par le tracker et que vous coupez votre seed trop tôt. Le H&R est souvent sanctionné par un avertissement voire un bannissement.

Sécurité et HADOPI pour le torrent

Le téléchargement en torrent peut être surveillé par HADOPI. Le fonctionnement est simple, ils vont eux aussi télécharger le fichier et vérifier qui leur envoi. C’est pour cette raison que le torrent est devenu moins populaire avec l’arrivée de la loi HADOPI en 2009, beaucoup de pirates sont passés au Direct Download et au streaming (nous vous expliquions déjà l’impact positif d’HADOPI sur le streaming). Mais les pirates ont trouvé des parades en utilisant des VPN ou des seedbox pour cacher leur adresse IP. Les seedbox ne permettent pas uniquement de cacher son IP, elles augmentent votre vitesse de téléchargement (lire notre guide sur les seedbox avec sélection des meilleures seedbox).

Vous pouvez retrouver tous les tutoriels et actualités sur le torrent sur NextWarez, et nous suivre sur Twitter et Facebook pour ne rien rater de nos prochains articles. Si cet article vous a plus n’hésitez surtout pas à le partager autour de vous (réseaux sociaux, forums,..) ça nous aiderait énormément.

Partager :)

À propos de l'auteur

NW Team

C'est le compte de la NextWarez Team qui vous offre de nombreux articles et conseils fort d'une expérience longue de plusieurs années.