NordVPN

La génération Y, pirate dans l’âme et pro adblock

1

Plus des deux tiers de la génération Y admettraient télécharger ou regarder en streaming du contenu illégal, d’après une nouvelle étude d’Anatomy Media (société de production spécialisée dans la publicité et la promotion). De plus ,la présence importante de publicités invasives sur les sites pirates induit une utilisation massive de bloqueurs de publicités par cette generation

Le streaming, grands favoris de cette génération Y

Malgré l’affluence de services de streaming légaux,  le phénomène du piratage reste bien présent pour la génération Y, aux États-Unis où a été effectuée l’enquête. C’est en tout cas la principale conclusion du rapport « Millennials Et The Gate » de la société Anatomy Media. Le rapport se base sur un sondage de 2700 jeunes de la génération Y (entre 18 et 24 ans), et se concentre sur le phénomène du piratage et du blocage de publicité, pour cette tranche d’âge.

Les résultats montrent que près de 69% de ces jeunes admettent avoir recours à au moins une forme de piratage pour visionner des vidéos. Le streaming est d’ailleurs de loin le choix de prédilection de ces pirates, que ce soit sur PC (42%) ou sur mobile (41%). Le torrent, quant à lui, est en déclin et reste bloqué à 17%, toujours pour cette tranche d’âge.

Le torrent et du passé, "Millennials at the Gate", Génération Y

Le futur est dans le mobile, « Millennials at the Gate »

Chose intéressante mise en avant par l’étude, 67% de ces jeunes penseraient que visionner du contenu non autorisé, mais en streaming, est parfaitement légal. C’est une confusion faite entre gratuité, sécurité et légalité. Comme nous vous l’avions présenté dans cet article, le streaming, bien que non repérable, est illégal. De fait, seulement 18% de ces jeunes pensent qu’il est mal de visionner du contenu gratuit non autorisé, contre 37% pour le téléchargement direct.

Utiliser adblock… contre ces sites pirates

En plus de s’adonner au piratage, cette génération Y serait une grande utilisatrice de bloqueurs de publicités. Le rapport montre que 2 jeunes sur 3 utilisent un bloqueur de publicités, que ce soit sur mobile ou sur ordinateur, ou les deux.

Et, plus intéressant, il y a un lien direct en utilisation de bloqueurs de publicités et piratage numérique. Selon le rapport, la première raison pour 43% de ces jeunes d’utiliser un bloqueur de publicités est pour éviter celles dites intrusives, et principalement pour éviter celles placées en début de vidéo. En ce basant sur ces données parmi d’autres, l’analyse d’Anatomy Media fait ressortir une corrélation entre le blocage des publicités et le piratage.

Adblock VS piratage - Génération Y, "Millennials at the Gate"

Adblock VS piratage, « Millennials at the Gate »

Alors que le graphe ci-dessus pourrait paraître affolant pour les sociétés de médias, pour Anatomy Media, tout n’est pas perdu. La société, spécialisée dans la publicité et la promotion, explique qu’une meilleure expérience utilisateur pourrait encourager cette génération à passer du bon côté.

« L’insatisfaction de ces jeunes de la génération Y en tant qu’utilisateur et l’accablante adoption de bloqueurs de publicités est un appel à l’action pour améliorer l’expérience utilisateur et revoir la nature de l’expérience de la publicité numérique » , conclut le rapport.

« La génération Y acceptera les publicités tant qu’elles seront restreintes, visées et pertinentes » , ajoute la société.

Sources: TorrentFreak, Anatomy Media

Partager :)

À propos de l'auteur

Nitrome

Rédacteur NextWarez.com – Le meilleur de l’actualité Warez

Un commentaire

  1. à mettre en parallèle avec une étude fraichement sortie concernant la jeunesse américaine
    celle-ci dit en substance que les revenus des jeunes ont littéralement chuté dans les dix dernières années, le graphique était effrayant (mais ce ne pas le cas en Europe car ya pas d’étude 😉
    Bref sans argent je vois mal comment la consommation numérique pourra décoller…