728x90px

Présentation : Les Newsgroups comment ça marche ?

5

Dans ce tutoriel, vous allez apprendre à utiliser un nouveau moyen de téléchargement moins connu que le P2P ou le DDL : les newsgroups. Le téléchargement Usenet est moins utilisé car il souffre de la réputation d’être compliqué, les articles de notre spécialiste Newsgroups vont vous aider à vous y retrouver plus facilement. Place aux newsgroups faciles !

Le téléchargement en Newsgroups est un protocole tout à fait légal, son utilisation pour télécharger des fichiers sous copyright elle ne l’est pas ! NextWarez vous déconseilles de les utiliser en ce but, comme pour tous les autres protocoles.

Les newsgroups, qu’est-ce que c’est ?

Tout le monde connaît les deux principaux moyens de téléchargement :

  • le DDL ou Direct Download : sur un site/forum, vous récupérez un lien vers un hébergeur de fichiers comme Mega ou bien 1fichier et vous téléchargez directement, en passant par exemple par un débrideur.
  • le P2P, typiquement via le protocole BitTorrent qui permet à des ordinateurs de s’échanger des fichiers en se connectant entre eux, de manière décentralisée. Vous devez auparavant récupérer les fichiers « .torrent » permettant d’échanger les fichiers sur des sites ou forums spécialisés qui exigent en échange que vous restiez un minimum actif en partage (vous envoyez le fichier téléchargé à d’autres personnes qui téléchargent).

Ces deux façons de télécharger ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients mais il en existe une troisième, moins connue : le téléchargement sur les newsgroups ou NG. Je vous le dis de suite : c’est moins évident que les deux autres méthodes, mais on y gagne en vitesse en coût et en anonymat ! Cela nécessite néanmoins un minimum d’apprentissage.

Présentation du système

Avant l’avènement du Web, à savoir le « surf » sur des pages Internet, existait un système d’échange de messages sous forme de texte, un peu à la manière d’un forum de discussions. Puis, on inventa une méthode pour transformer et découper des fichiers en texte et permettre ainsi l’échange de données. Ces données sont donc stockées sur des serveurs appartenant à des compagnies qui sont toutes reliées entre elles, ce qui permet une duplication des données.

Ainsi, si un fichier est stocké sur le groupe de discussions (newsgroups) nommé, par exemple, alt.bin.toto, il est en fait d’abord envoyé par un utilisateur vers ce groupe puis dupliqué sur tous les autres serveurs dans le même groupe de discussions. Si un autre utilisateur veut récupérer le fichier sur le groupe alt.bin.toto de son propre fournisseur d’accès aux newsgroups, il y trouvera une copie de l’original.

Tout ceci (envoi et téléchargement de fichiers) se fait à l’aide d’un logiciel spécifique (newsreader en anglais). Par convention, les fichiers binaires sont compressés et découpés en archive RAR de 50 ou 100 Mo. Enfin, les fichiers envoyés sur les newsgroups ne sont pas référencés par les fournisseurs mais il existe des annuaires qui référencent ce qui est disponible.

Par ailleurs, les newsgroups sont nommés suivant le contenu que l’on peut généralement y trouver. Attention cependant vous pouvez tombez sur des annuaires qui proposent du contenu sous copryritght (alt.binaries.games.nintendo3ds, alt.binaries.movies.french,..), leurs utilisation est illégale.

Référenceur Newsgroups

Exemple de référenceur newsgroups films

Fournisseurs d’accès et logiciels

Comme je l’ai dit plus haut, les serveurs, où sont stockés les groupes de discussions et donc les fichiers, sont possédés par des compagnies qui offrent un accès… payant ! Les tarifs sont assez larges mais vous pourrez commencer à partir de 3 ou 4 euros par mois, pour finir à presque 15 euros, selon le fournisseur. Chaque fournisseur propose de plus des vitesses de téléchargement différentes, allant de quelques Mbits par seconde à beaucoup plus, pour ceux par exemple qui ont la chance d’avoir du très-haut débit. De plus, certains fournisseurs limitent la quantité de données téléchargées à quelques gigaoctets seulement.

Enfin, il faut savoir que les fournisseurs ne peuvent pas garder du contenu éternellement et donc effacent les fichiers les plus anciens. Suivant les fournisseurs, vous pourrez télécharger en moyenne du contenu jusqu’à environ 1700 jours d’ancienneté, on parle de rétention, soit environ 4 ans et demi. Comme vous pouvez donc le comprendre, les offres disponibles sont différentes d’un fournisseur à l’autre et il faut bien prendre en compte tous les critères. Et bientôt, grâce à NextWarez, vous trouver des tests de fournisseurs vous aidant à faire votre choix !

Côté logiciels, il «suffit» d’utiliser un newsreader particulier qui va s’occuper de télécharger les morceaux découpés de fichiers, les ré-assembler, les réparer si besoin et les décompresser.

Newsgroups logiciel

Un logiciel de newsgroups : newsreader

Petite parenthèse : l’envoi de fichiers sur les NG est parfois… aléatoire et il se peut que les fichiers soient incomplets ou corrompus. Heureusement, il est possible d’envoyer des fichiers dit « de réparation » (avec l’extension .PAR / .PAR2) et quand vous les récupérez, il est alors possible de réparer les fichiers binaires. On trouve en général 15 à 20 % de fichiers supplémentaires de réparation.

Il faut voir ce logiciel comme un équivalent de qBittorrent ou µtorrent mais spécifique aux NG. C’est-à-dire qu’il faut lui donner un fichier comprenant la liste des fichiers à télécharger ainsi que leur emplacement. Cette liste est obtenu avec un annuaire comme évoqué plus haut. Cet annuaire liste les fichiers par catégorie (films, jeux, etc.) Pour chaque fichier est donné un nom avec lequel il a été envoyé sur les serveurs. Il faut ensuite chercher ce nom sur un moteur de recherche spécialisé dans les newsgroups. Une fois le fichier trouvé, il est possible de télécharger ces « coordonnées » sous forme de fichier .NZB que l’on ouvre avec son logiciel et… en avant Guingamp !

Conclusion

Ouf ! Vous avez tout lu ? Tout compris ? N’hésitez pas à relire et à commentez pour avoir plus de précisions. Je rajoute quelques petits points importants :

  • quand vous téléchargez sur les newsgoups, personne ne télécharge sur votre ordinateur, contrairement au P2P. D’ailleurs si vous téléchargez en P2P, lisez notre article : Seedbox ou VPN.
  • parfois, voire souvent, les ayants-droit demandent aux fournisseurs de supprimer des fichiers et ils deviennent introuvables malgré leur référencement. Les ayants-droit aux USA utilisent une loi appelée DMCA, qui ne s’appliquent qu’aux fournisseurs américains. En Europe, on parle de « notice and take down » mais c’est beaucoup moins utilisé.
  • en général, les newsgroups, c’est comme dans «Fight Club» : on évite de parler des newsgroups en dehors des sites spécialisés car c’est un système un peu plus complexe pour le commun des mortels et de plus il est difficile pour les ayants-droit de lutter contre puisque vous téléchargez sur un serveur à l’étranger. En contrepartie, on trouve moins de choix qu’avec les forums de trackers BiTtorrent, surtout pour les séries télévisées ou les e-books dont ont possèdent les droits par exemple.

Bien entendu, un tutoriel pour l’installation et l’utilisation des logiciels va bientôt atterrir sur NextWarez ! Pour vous tenir au courant suivez-nous sur les réseaux sociaux ou inscrivez-vous à la newsletter.

Illustration : Freepiks.

Partager :)

À propos de l'auteur

NW Team

C'est le compte de la NextWarez Team qui vous offre de nombreux articles et conseils fort d'une expérience longue de plusieurs années.

5 commentaires

  1. J’attend les tests et les tutos avec impatience, pour voir ce que ça peut donner !
    En tout cas merci pour cet article, j’avoue n’avoir que très peu entendu parler des NG…

    • NW Team

      Bonjour,

      En effet c’est payant, mais à des prix encore abordables (trouvable pour 7€/mois), le prix de la qualité et de la vitesse. Mais effectivement pour les adeptes du gratuit c’est raté !

    • Génial, un peu de démocratisation de ce système très pratique !
      Il y a énormément à dire sur les NG, une fois bien maîtrisées on peut arriver à un système automatisé qui télécharge les nouveaux épisodes de séries et les films tout juste sortis sans lever le petit doigt, pour peu que l’on ai un nas, pc voire raspberry pi qui reste allumé.

      Il faut voir les avantages par rapport au torrent : pas de problème avec Hadopi, pas de ratio donc pas de seed qui nuit au ping (si on est gamer c’est infernal de garder un ratio convenable sur un tracker avec des fichiers assez lourds en connexion ADSL)

      Et pour le prix, on peut s’en tirer pour pas très cher si on est malin. De toute façon le téléchargement tout gratuit est devenu quasi impossible puisqu’il faut soit un vpn pour le torrent pour se protéger d’HADOPI, soit un débrideur pour le direct-dl…

      • NW Team

        Merci beaucoup pour le commentaire, les systèmes automatiques sont commun avec les torrents on va bientôt en faire un dossier

        Tout à fait d’accord sur certains points même si une seedbox contourne ces problèmes !