Seedbox.fr

Test de Napster : d’abord illégal, maintenant reconverti

1

À la base, Naptser était un service de partage de musique illégal, basé sur le protocole bitTorrent. Créé en 1998 par un étudiant, ce service s’est imposé comme l’un des sites de téléchargement illégal les plus populaires. Toutefois, la pression exercée par les maisons de disques a forcé Napster à mettre la clé sous la porte en 2001.

Napster, une histoire vraiment compliquée

Un an après la fermeture de Napster, Chris Gorog, le PDG de Roxio (une entreprise spécialisée dans la gravure de CD) décide de racheter le nom et le logo de Napster, pour en faire son propre service de streaming musical légal. Il a donc dépensé 5 millions de dollars pour acquérir la marque, et comptait sur sa popularité auprès des pirates pour décoller. Tout ne s’est pas passé comme prévu, Apple et ses iPods se sont imposés comme la référence en matière de musique digitale. En 2011, la plateforme de streaming devenue légale a été rachetée par la société Rhapsody. C’était donc la fin d’un nom, toute l’identité de Napster allait être englobée par son nouveau propriétaire. Toutefois, en 2016, Rhapsody a subitement décidé de se renommer « Napster ». en revanche, à l’intérieur, il n’y a pas eu de changement.

Avis et test de Napster

Interfaces et outils

Pour accéder à Napster, nous n’avons pas beaucoup de choix. La plateforme met à disposition une interface web pour écouter sa musique sur son ordi, en supplément de l’application disponible sur l’App Store et le Play Store d’Android. Napster a développé un client pour PC, mais pas pour Mac; ceux-ci devront donc se contenter de la version web. Sur tous ces supports, l’interface est la même. La couleur dominante est le noir, et du bleu un peu clair est parsemé un peu partout. Cette interface met en avant le service de Napster nommé « Mix », qui va lancer une playlist aléatoire en fonction des écoutes récentes de l’utilisateur. En parlant de playlist, ce mode d’écoute est très populaire, Spotify et Deezer en ont fait leur marque de fabrique. Napster n’échappe pas à la règle : le service propose des listes de lecture pour toutes les activités ! Que vous soyez en train de conduire, de faire du sport, de travailler ou de dormir, la plateforme de streaming aura toujours quelque chose sous la main pour vous satisfaire.

Applications mobiles, Deezer est disponible sur Android, Apple et Windows Phone. L’application offre à l’utilisateur un design épuré, quoique peut-être trop sombre à notre goût . Nous n’avons relevé aucun bug lors de notre phase de test, ce qui est un excellent point.

D’autres supports accueillent Napster, comme par exemple la XBOX 360 (mais pas la ONE, oui, on ne comprend pas), la Wii U (et pas la Nintendo Switch, on ne comprend toujours pas), et également dans certaines voitures éligibles.

Interface web de Napster

Interface web de Napster

Éditorial et contenu

Napster ne brille pas par son contenu. Alors que Spotify et Deezer ont signé des accords avec de grandes maisons de disques, la plateforme de Rhapsody reste dans son coin, et ne fait que publier les musiques. Il n’y a pas d’événements organisés avec des artistes, et les playlists disponibles sont souvent archaïques. Par exemple, Napster nous propose une « playlist pour l’été », à côté de la playlist du mois de juillet. De plus, la plateforme de streaming est souvent en retard lorsqu’il s’agit de publier les nouveautés. Par contre, Napster offre à l’utilisateur un peu plus de 40 millions de titres, ce qui le place un peu en dessous de Deezer mais au-dessus des 30 millions de titres que propose Spotify.

Playlists de Napster

Playlists de Napster

Qualité audio de Napster

Comme pour la taille du catalogue, la qualité audio n’est pas réellement un élément de choix pour une plateforme de streaming, tellement elles sont proches entre chaque plateforme. Contrairement à ses concurrents, Napster ne propose pas de qualité MP3 ou FLAC, mais plutôt de l’AAC, qui a pour principale caractéristique de surpasser le MP3 tout en étant moins énergivore en bande passante. Disponible au choix : 96Ko/s AAC+ (= 128Ko/s MP3 d’après Napster), 192Ko/s AAC, et enfin 320 Ko/s pour la qualité optimale !

Test et avis de Napster

Les petits plus de Napster

Contrairement à Spotify, et comme Deezer, Napster ne propose pas beaucoup de bonus. Le service de streaming se veut simpliste et minimaliste, qui remplit sa fonction. Toutefois, il y a quand même quelques petits « trucs » qui pourraient faire la différence. Les seuls points notables sont la possibilité de regarder un concert en réalité virtuelle grâce à l’application, mais cette fonctionnalité n’est pour l’instant disponible qu’aux États-Unis. Sur certaines marques de voiture, l’ordinateur de bord embarque l’application Napster. C’est le cas de BMW, Audi ou encore Mini.

Napster en BMW

Napster en BMW

Les offres

Napster propose trois types d’offres : Napster Free, Napster Radio Plus et Napster Unlimited. Les offres payantes ne sont malheureusement pas déclinées en offres familiales ou étudiantes.

  • Avec Napster Free, vous pourrez écouter tout le catalogue musical de l’application. En contrepartie, vous devrez supporter quelques pubs audio, mais qui sont assez rares. Vous pourrez passer d’un artiste à l’autre sans limites de morceaux par heure (comme c’est le cas avec Deezer), et c’est pareil pour les playlists. Toutefois, vous ne pourrez pas télécharger votre musique pour l’écouter hors connexion; cette fonctionnalité est réservée aux membres premiums.
  • L’offre Napster Radio Plus propose de sauvegarder 25 titres de vos artistes préférés, à écouter en ligne ou hors ligne. Vous aurez également accès à des milliers de radios à travers le monde, dont une radio personnalisée, basée sur vos écoutes récentes. Cette offre est disponible pour 3,95€/mois.
  • L’offre Napster Unlimited, disponible au prix de 9,95€ par mois, vous donne un accès illimité au catalogue musical de Napster, le tout sans aucune publicité. Vous pourrez également télécharger vos albums et playlists préférés pour les écouter hors connexion.

CONCLUSION : NOTRE AVIS NAPSTER

À l’issue de notre test, nous pouvons en conclure que Napster remplit très bien sa fonction première, à savoir : donner accès à de la musique en streaming. On ressent une volonté de la part du service de streaming de s’adapter au modèle économique du leader du secteur, Spotify. L’interface est assez claire, quoiqu’assez sombre (peut-être trop ?), et les playlists sont au coeur de l’expérience musicale offerte par la plateforme. Les défauts sont minimes, mais bien présents. Napster ne se démarque pas assez de ses concurrents, et se contente de leur ressembler. L’absence d’offre familiale ou étudiante peut faire changer d’avis plus d’un client, et on déplorera également une offre annuelle avec un prix dégressif, comme seul Apple Music le fait.

En conclusion, si vous n’êtes pas intéressés par l’offre familiale, et que vous voulez seulement écouter votre musique depuis un smartphone, l’offre Napster Unlimited à 9,95€ par mois vous satisfera pleinement !

Ne manquez rien de l’actualité de l’offre légale sur Nextwarez.com et suivez-nous sur Facebook et Twitter.

Partager :)

À propos de l'auteur

matthieucmp

Retrouvez à travers mes articles des tests exclusifs, ainsi que l’actualité complète du téléchargement illégal !

Un commentaire

  1. Napster, ainsi que son « esprit », sont morts en 2001.
    Il ne faut pas chercher plus loin avec ces offres « streaming » qui n’ont à voir avec le Napster d’origine que le nom.
    Napster est *le* logiciel qui a démocratisé le P2P, bien avant BitTorrent (Napster n’utilise pas BitTorrent, mais son propre réseau qui n’avait pas de nom spécifique. L’implémentation libre s’appelait par contre OpenNap).
    Enfin bon, les infos sont là pour ceux qui veulent en savoir plus : http://wiki.p2pfr.com/p2p/napster
    Avant de s’appeler p2pfr, notre site s’appelait NapsterFR, mais je ne vais pas jouer au vieux con ici davantage (en plus chuis jeune) 😉
    @+