Actu

Le « camcording » en voie de disparition dans tous les pays du monde, sauf en Russie !

0
camcording

Depuis de nombreuses années, la pratique du « camcording », qui consiste à filmer une projection de film au cinéma avec un caméscope, est en nette diminution dans le monde entier. Cependant, un seul pays voit ses chiffres augmenter : la Russie !

447 films enregistrés en 2017

C’est lors de la Commission internationale du commerce des États-Unis que le problème a été soulevé : apparemment, il y aurait eu une augmentation de 200% de la pratique du camcording depuis 2015 en Russie. Un réel problème pour le pays, qui a pourtant pris de nombreuses mesures dissuasives. Des sortes de « tatouages » audio et vidéo ont été mis en place sur les films projetés en salle, de manière à déterminer dans quelles zones ces pratiques sont les plus courantes; et des vigiles équipés de lunettes de vision nocturne sont présents lors des premières projections. 

Une femme suspectée de "camcorder"

Une femme suspectée de « camcorder »

Toutefois, ces mesures ne sont pas si efficaces que ça, puisque entre 2016 et 2017, il y a eu seulement une baisse de 11% de films qui se retrouvent sur les plateformes illégales suite à un camcording. Les pirates prennent pour cible des petits cinémas, qui n’ont pas forcément les moyens de mettre en œuvre les mesures citées au-dessus.

Plusieurs problèmes de droit d’auteur en Russie

Kevin Rosenbaum, qui représente l’International Intellectual Property Alliance (plus communément appelée IIPA), s’est exprimé sur la situation, et a souligné l’existence de plusieurs problèmes majeurs concernant le droit d’auteur en Russie. Premièrement, l’application de la loi concernant le téléchargement illégal est à améliorer, surtout en ce qui concerne les sites pirates disponibles utilisables par les Russes en dehors de leur territoire. Un autre problème qui nécessite une action du gouvernement russe : le camcording.

« La Russie doit s’attaquer au problème du caméscope, qui a considérablement augmenté au cours des trois dernières années (200% depuis 2015) et alimente le piratage en ligne »

En 2017, plus d’une douzaine de camcorders ont été arrêtés, avec l’aide de l’organisation anti-piratage russe, toutefois ce n’est toujours pas assez.

Ne manquez rien de l‘actualité du téléchargement sur Nextwarez.com suivez-nous sur Facebook et Twitter.

matthieucmp
Retrouvez à travers mes articles des tests exclusifs, ainsi que l'actualité complète du téléchargement illégal !

LibertyLand : les administrateurs ont été jugés à Rennes

Article précédant

Deezer contre DeezLoader, le service pirate de musique le plus populaire

Article suivant

Vous pourriez également aimer

Commentaires

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans la catégorie Actu

Login/Sign up