Actu générale

Google supprime la page de téléchargement de Kodi de ses résultats de recherche

0

Google a supprimé la page officielle de téléchargement de Kodi de ses résultats de recherche, suite à la plainte d’un ayant droit. L’équipe derrière ce logiciel open-source totalement légal regrette d’être assimilée de manière inexacte avec des services pirates. Le même avis de retrait visait d’ailleurs VLC, mais ces demandes ont été rejetées.

Kodi, des millions d’utilisateurs

Kodi est un lecteur multimédia au même titre que VLC, open-source et neutre. Seulement, certains modules complémentaires ont donné à l’outil une mauvaise réputation. Ces modules permettent d’utiliser Kodi de manière frauduleuse, notamment dans le domaine de l’IPTV. Malheureusement, ce n’est pas quelque chose dont l’équipe derrière le logiciel a le contrôle, et de nombreux ayants droit s’en sont rendu compte. Cependant, cette fois-ci, il y en a un qui n’a pas tout compris, et les conséquences peuvent être graves. Cette semaine, la page de téléchargement de Kodi n’était plus affichée dans les résultats de recherche de Google. Après quelques investigations, il apparaît que la société Digiturk, un service de télévision payante appartenant à BeIN, aurait envoyé un avis de retrait à Google. BeIN est bien connu pour avoir une position très ferme vis-à-vis du téléchargement illégal, mais dans ce cas, la société a sans doute été un peu trop loin. La demande identifie une série d’URL, dont beaucoup sont associées à des services IPTV apparemment non autorisés. Cependant, elle répertorie également kodi.tv/download, la page de téléchargement officielle de Kodi. C’est donc pour cela que la page a également été visée.

Kodi, un logiciel « stigmatisé »

« Il est regrettable que les sociétés de contenu continuent de nous regrouper, nous et VLC, avec des services qui enfreignent clairement la loi sur le droit d’auteur en fournissant non seulement des flux à leur contenu, mais en utilisant leur logo, etc. et que Google ne prend même pas la peine de vérifier »

Keith Herrington, de Kodi

L’équipe a envoyé une demande à Google, afin de contester cette sanction. Finalement, la page est revenue dans les résultats de recherche.

Ne manquez rien de l‘actualité du téléchargement sur Nextwarez.com suivez-nous sur Facebook et Twitter.

matthieucmp
Retrouvez à travers mes articles des tests exclusifs, ainsi que l'actualité complète du téléchargement illégal !

Le retour de Popcorn Time est faux

Article précédant

Netflix utilise des sous-titres « pirate » pour ses animés

Article suivant

Vous pourriez également aimer

Commentaires

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans la catégorie Actu générale