Seedbox.fr

Google supprime près de 1500 liens pirates par minute !

0

Depuis quelques années, Google fait face à des demandes incessantes de suppressions de la part des ayants droit, battant ainsi record sur record. La société a récemment annoncé supprimer chaque minute de ses résultats de recherche près de 1500 liens redirigeant vers des contenus pirates  !!  Cela correspond à une augmentation de 100% par rapport  à l’année dernière.

De plus en plus de liens « pirates » supprimés par Google…

Depuis quelques années, les ayants droit ont inondé Google de requêtes de suppression via la DMCA, demandant à la société de Mountain View de supprimer les liens redirigeant vers du contenu piraté. Depuis quelques temps,le nombre de ces demandes augmente considérablement .

En 2011, le moteur de recherche ne recevait que quelques centaines de demandes de suppressions par jour, alors qu’au même moment, étaient générés plus de 2 millions de liens « pirates ». Aujourd’hui, Google supprime près de 1500 liens par minute, soit 25 par seconde, ce qui est deux fois plus que l’année dernière à la même époque. Le graphique ci-dessous illustre bien cette augmentation constante :

Evolution des demandes de suppressions pour droits d'auteur

Évolution des demandes de suppressions pour droits d’auteur

Le mois dernier, Google a reçu des demandes de suppression  de la part de 5.609 détenteurs de droits d’auteur, pour un total de  65 millions de liens et couvrant ainsi plus de 68 mille noms de domaines différents. La plupart des URL signalées pointent bien entendu vers des contenus piratés et les liens qui y sont  associés sont souvent rapidement retirés des résultats de recherche de Google. Cependant,compte tenu de l’énorme volume de rapports à venir, les erreurs et les doublons seront également fréquents.

… mais une visibilité toujours stable dans les résultats de recherche

L’accessibilité des contenus piratés dans les résultats de recherche est un sujet brûlant pour les propriétaires  des droits d’auteur qui accusent Google d’ orienter parfois les internautes vers des sites illégaux. L’an dernier, Google a donc  modifié de façon notable son algorithme de recherche, en diminuant le rang des sites qui reçoivent de nombreux avis d’infraction du droit d’auteur. Ces efforts ont contribué à rendre la plupart des grands sites de torrent moins visibles, mais de récentes études montrent que de nombreux sites de streaming demeurent toujours parmi les meilleurs résultats. N’hésitez pas à lire notre article sur le sujet.

Selon des groupes de l’industrie comme la MPAA et RIAA, Google devrait adopter une approche plus agressive et mettre sur liste noire (blacklister)  les pires contrevenants . Toutefois, Google estime que ce type de censure de sites va trop loin. Pour l’instant, le différend entre les deux camps reste en suspens, ce qui signifie que l’augmentation des demandes de suppression pour droit d’auteur est susceptible de perdurer.

Source : TF

Partager :)

À propos de l'auteur

Cloud-Atlas