728x90px

Historique des fermetures de sites de téléchargement et streaming

15

Les sites de warez, qu’ils soient de téléchargement ou streaming, ferment les uns après les autres. La pression des ayants droit, la lassitude, les guerres d’ego sont autant de raisons qui mènent à la fin de nombreux projets. Habitués à ces fermetures, les pirates naviguent de sites warez en sites warez, alors que leur ancien repère rejoint le cimetière des sites de téléchargement. Pour garder une trace de ce patrimoine qui aura un temps réuni une communauté, nous avons décidé de tenir à jour cet historique des fermetures de sites de téléchargement et de streaming francophones ainsi que de quelques gros internationaux.

Sites de téléchargement et streaming fermés en 2017

Fermeture de SceneAccess, 10 septembre 2017. SceneAccess était un tracker privé, spécialisé dans le « release Scene », pratique consistant à sortir au plus vite des oeuvres, parfois même avant leur sortie officielle. Existant depuis 2006, ce vétéran a fermé par manque de dons, l’équipe était dans l’impossibilité de continuer à payer les serveurs.

Fermeture de T411, 26 juin 2017. T411 était le plus gros site de torrent francophone, souvent premier dans nos classement des sites warez les plus visités chaque mois. Le site a fermé avec l’arrestation de plusieurs de ses administrateurs en Suède et en France.

Fermeture d’ExtraTorrent, 17 mai 2017. ExtraTorrent était le deuxième plus gros tracker torrent public au monde, juste derrière The Pirate Bay. Le site a fermé sans donner aucune explications, mais nous soupçonnons une décision de justice le visant.

Fermeture de Nyaa, 1 mai 2017. Ce tracker torrent spécialisé dans le partage d’animés japonais a fermé suite à une décision de justice. Les administrateurs ont préférés fermer le site plutôt que d’affronter la justice.

Fermeture de RapideTracker, 27 février 2017. RapideTracker, un tracker privé français, a fermé ses portes suite à des « dénonciations ». Le site avait 2 ans et demi d’activités, et s’annonçait prometteur après la raréfaction des trackers torrent privé francophones. 

Fermeture de ThreeFriendCool, février 2017. Pas beaucoup d’infos sur ce tracker torrent, mis à part que l’administrateur aurait reçu un mail d’Hadopi et aurait pris peur.

Fermeture de Rojadirecta, 10 février 2017. Ce site espagnol était spécialisé dans le partage de liens redirigeant vers les vidéos en streaming. Par le passé, il avait déjà eu affaire à la justice espagnole, et tous leurs noms de domaines avaient été saisis. Ces derniers leur ont été rendus 15 jours plus tard.

Fermeture de WawaCity, 20 janvier 2017. WawaCity était un site de DDL, qui a fermé dans des conditions louches : il redirigeait vers le tracker Torrent9. Cette redirection était assez suspecte, puisque Torrent9 profite déjà de la redirection d’autres gros sites de torrent comme SmartTorrent ou Cpasbien.

Fermeture de Films-Regarder.co, 18 janvier 2017. Ce site de streaming avait été fermé par l’ALPA, et s’en était suivie de l’arrestation de son administrateur. Films-regarder.co permettait de visionner des centaines de films et de séries, et enregistrait plus d’un million de visites par mois. Sa notoriété grandissante en a fait la cible des ayants droit, et l’ALPA s’en est mêlée.

Fermeture de Street-Friends-Partage, 1 janvier 2017. SFP était un tracker torrent ouvert en 2008, il aurait été fermé 9 ans plus tard par ses administrateurs, par mesure de sécurité.

Sites de téléchargement et streaming fermés en 2016

Fermeture de Zone-Téléchargement, novembre 2016. Ce site de téléchargement en DDL extrêmement populaire auprès des pirates a fermé en même temps que l’arrestation de ses deux administrateurs  à Toulouse. Moins de 24H après cette fermeture, le site a rouvert, provoquant l’hilarité des internautes sur les réseaux sociaux. Toutefois, le site n’était qu’une coquille vide, cette action n’était qu’une erreur de l’hébergeur.

Fermeture de BlueTigers, novembre 2016. Ce tracker torrent généraliste francophone a fermé ses portes suites aux menaces qui pesaient sur différents sites warez. L’administrateur a annoncé dans un communiqué vouloir cesser toute activité pour protéger les membres du site.

Fermeture de What.cd, novembre 2016. Ce tracker torrent privé très célèbre comportait une énorme bibliothèque musicale. Surveillée par la SACEM pendant plus de 2 ans, la société des droits d’auteurs a finalement réussi à faire fermer le site. Le préjudice causé aux artistes par What.cd s’élevait à 40 millions d’euros.

Fermeture de Wawa-Mania, octobre 2016. Wawa-Mania était un forum de DDL français et très prisé par les pirates. Plusieurs fois après le premier down, la page d’accueil a été modifiée pour laisser place à des messages promettant un retour prochain, puis à un clone d’une association de charité, et enfin à la page GitHub du projet NinjaCMS.

Fermeture de Planet-Series, mai 2016. Après le placement en garde à vue de l’administrateur du site de téléchargement direct, le site a été fermé par la justice. Avec 450 000 visites par mois, Planet-Series ne proposait pas moins de 4000 séries comme Game Of Thrones, The Walking Dead … Et plus de 1000 émissions TV.

Fermeture de French-ADN, mai 2016. Ce tracker torrent privé a mis la clé sous la porte suite à une dénonciation. Les deux administrateurs n’ont pas voulus remettre le site en ligne pour diverses raisons personnelles.

Fermeture d’Empereur-Team, avril 2016. Alors que ce tracker allait fêter ses 11 ans d’existence, le staff a décidé de fermer le site. Dans un message, l’administrateur dit ne plus reconnaître le P2P aujourd’hui.

Fermeture de FnT, janvier 2016. FnT, un tracker torrent privé français, a fermé ses portes avec à une annonce officielle sur la page d’accueil du site. Le principal administrateur a décidé de fermer le tracker par manque de temps, et précise qu’il n’a subi aucune pression de qui que ce soit.

Sites de téléchargement et streaming fermés en 2015

Fermeture de Libertalia, décembre 2015. Tracker torrent francophone, Libertalia a subi plusieurs jours de down, durant lesquelles les internautes sont restés sans nouvelles. L’équipe de LT a finalement posté un message sur le forum privé TorrentInvite, où ils précisent que la fermeture du tracker est due à la seule décision de l’administrateur.

Fermeture de FTBD, octobre 2015. FrenchTorrentDB, le meilleur tracker torrent privé français, a connu un down difficile. Début septembre 2015, le site devait effectuer une maintenance de quelques jours, qui s’est rapidement transformé en plusieurs semaines. Finalement, le tracker privé a fermé le 7 octobre 2015, sans aucune explication de l’équipe.

Fermeture d’OMGTorrent, juin 2015. Extrêmement populaire à cette époque, le tracker OMGTorrent a fermé suite à l’arrestation à Reims du développeur du site. Ce même développeur a déjà été condamné sur une autre affaire de téléchargement illégal (News Torrent).

Fermeture de So-Torrent, juin 2015. Fermé deux jours après OMGTorrent, le tracker So-Torrent a été fermé à la suite d’un message posté par l’administrateur, qui ne révélait pas les raisons de ce down.

Fermeture de Thing-Geek, avril 2015. Apparemment, suite à une dénonciation, le staff de T-Geek s’est retrouvé dans l’impossibilité de récupérer les dons des utilisateurs. Par manque de moyens financiers, ils ont donc du fermer.

Fermeture d’ATN, avril 2015.  Ce tracker torrent a du fermer suite aux menaces de dénonciation reçues par l’un de ses pairs. L’admin du tracker a pris la décision de fermer ATN lorsqu’elle a vu les condamnations de l’administrateur de GKS.

Fermeture de Bookys, avril 2015. Tracker torrent de référence pour les e-books, il a fermé suite à plusieurs menaces de dénonciation ou encore de mort à l’encontre de l’administrateur.

Sites de téléchargement et streaming fermés en 2014

Fermeture de DownParadise, novembre 2014. Forum de DDL assez conséquent, il a fermé suite à l’arrestation d’un de ses administrateurs pour une affaire de piratage informatique. Un autre administrateur a donc préféré fermer DP de peur que les autorités lient l’accusé au site de téléchargement.

Downparadise.ws fermeture

Fermeture de MarocTorrent, mai 2014. Ce tracker torrent généraliste francophone a fermé ses portes pour une raison bien précise. Le compte PayPal du site a été banni, ce qui les a empêchés de réceptionner les dons des internautes. Ils n’avaient donc plus les moyens de payer les frais du serveur, ce qui a donc entraîné la fermeture du tracker.

Fermeture de GKS, 30 mai 2014. Ce tracker généraliste francophone à fermé ses portes en raison de blocages au niveau des moyens de paiement (paypal, …). L’administrateur à donc préféré fermer le site, après plus de 7 ans d’existence.

Fermeture de The Pirate Island, mars 2014. Tracker privé francophone, TPI a été fermé suite à l’arrestation de son administrateur en Alsace. Ce dernier a été interpellé à son domicile par la police judiciaire (DIPJ) suite à une plainte de la SACEM, de l’ALPA et à cause d’une dénonciation.

Sites de téléchargement et streaming fermés en 2013

Fermeture de RedList, juin 2013. RedList était un agrégateur de liens qui permettait de récupérer toutes sortes de contenus piratés (films, musiques, ebooks …) en DDL. L’administrateur webmaster du site a annoncé que  la fermeture de RedList était due une plainte et une perquisition à son domicile. Suite à ces événements, il a dû retirer tout le contenu illégal du site. Il a donc été contraint de fermer ses portes.

Sites de téléchargement et streaming fermés en 2012

Fermeture de PlayTheNet, mai 2012. Le tracker généraliste francophone PTN a fermé ses portes suite à de graves problèmes dans la vie privée de l’administrateur, qui l’ont pendant un temps éloigné du site.

Sites de téléchargement et streaming fermés en 2011

Fermeture d’Allotracker, juin 2015. Allotracker, un gros tracker privé francophone, a dû fermer ses portes en juin 2015. En cause, un article publié sur un site tiers portait des accusations à son encontre (Allotracker aurait acheté des copies de films à un camcorder pour alimenter son tracker). Suite à ces accusations, le site à décidé de fermer.

Sites de téléchargement et streaming fermés en 2009

Fermeture de SnowTigers, juin 2009. SnowTigers, un tracker torrent francophone semi-privé, a été dans l’obligation de fermer ses portes suite à l’arrestation de son administrateur et la perquisition de son domicile. L’origine de cette affaire vient d’une plainte déposée par l’ALPA.

Sites de téléchargement et streaming fermés en 2005

Fermeture d’eMule Paradise, 2005. Un célèbre tracker torrent qui proposait une importante bibliothèque de contenus cinématographiques. Le site enregistrait 10 000 visites par jour six mois après son lancement, et plus de 50 000 en janvier 2005. L’équipe avait même monté un site pornographique pour augmenter les entrées d’argent ! L’administrateur du site, Vincent Valade aurait accumulé plus de 400 000€ de revenus.

Nous vous rappelons que cette liste n’est pas exhaustive, nous nous basons essentiellement sur vous pour remplir cet article. Surtout, n’hésitez pas à nous signaler d’autres sites de téléchargement qui ont été fermés, par l’intermédiaire des commentaires ou bien des réseaux sociaux !


Ne manquez rien de l’actualité du téléchargement sur Nextwarez.com, suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter.

Partager :)

À propos de l'auteur

matthieucmp

Retrouvez à travers mes articles des tests exclusifs, ainsi que l'actualité complète du téléchargement illégal !

15 commentaires

  1. @Matthieucmp tu en as oublié un qui à marqué l’histoire du téléchargement , MegaUpload 😉

    Très bon article sinon, merci ^^

  2. rest in peace, redlist toi qui ma permis de vivre une amourette avec une jolie corse, et toi aussi planet-serie grâce a qui j’ai pu mettre la main sur d’innombrable série, maintenant presque disparu des internet!
    vous me manqué et vous resterez a jamais dans mon cœur!!