Seedbox.fr

L’industrie du cinéma belge trolle plus de 10.000 pirates !

3

L’industrie du cinéma Belge a eu une idée pour sensibiliser les pirates pour le moins étonnante. En mettant en ligne des sous-titres « truqués » sur des sites de téléchargements illégaux, les internautes étaient la cible d’un troll intelligemment pensé.

Une nouvelle campagne anti-piratage

Depuis l’apparition du téléchargement illégal, de nombreuses campagnes pour contrer le phénomène ont vu le jour. Certaines sont simples, comme l’action de la HADOPI, et d’autres misent plutôt sur la sensibilisation, comme ce fût le cas pour ce faux Kickass Torrents qui offrait des places de cinéma. Aujourd’hui, c’est l’industrie du cinéma belge qui a piégé des pirates néerlandais, en publiant des sous-titres « truqués ». C’est-à-dire qu’en regardant le film « Hitman and Bodyguard« , nous allons pouvoir voir le personnage interprété par Samuel L. Jackson dire « je n’ai pas besoin d’enquêter pour voir qu’il s’agit de mauvais sous-titres; Et tu voulais devenir policier, jusqu’à ce que tu commences à télécharger … ». La Belgian Entertainment Association (BEA, l’industrie du cinéma belge), s’est expliquée :

"Je n'ai pas besoin de recherche pour savoir que ces sous-titres sont mauvais ..."

« Je n’ai pas besoin de recherche pour savoir que ces sous-titres sont mauvais … »

Imaginez Samuel L. Jackson, dans Hitman & Bodyguard, s’adressant directement au téléspectateur en l’enjoignant de ne plus télécharger illégalement. Ou l’inspecteur de The Bridge saison 4 qui déclare être sur la piste de l’auteur du téléchargement illégal.

D’après l’organisme Belge, des sous-titres similaires ont également été créés pour la série « The Birdge« , et pour les films « Logan Lucky » et « The Foreigner« .

Plus de 10.000 téléchargements

D’après la BEA, c’est 10.000 pirates qui se sont fait piéger ainsi, et les sites sur lesquels ces sous-titres ont étés distribués n’ont pas été révélés. Les séquences piégées apparaissaient vers le milieu des films, histoire de bien laisser le pirate s’imprégner du film, pour ensuite le surprendre de la meilleure des manières. 

Le spectateur se sent non seulement pris au piège, mais réalise immédiatement qu’ils n’ont pas nécessairement un produit de qualité réelle à travers des sources illégales.

En tout cas, l’action de l’industrie du cinéma belge aura peut-être fait comprendre à certains pirates la gravité de leurs actes, d’une manière tout à fait originale.

Ne manquez rien de l’actualité du téléchargement illégal sur Nextwarez.com, suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter.

Partager :)

À propos de l'auteur

matthieucmp

Retrouvez à travers mes articles des tests exclusifs, ainsi que l’actualité complète du téléchargement illégal !

3 commentaires

  1. ils nous baise depuis des années,
    alors maintenant que l’on peut leur rendre la monnaie de leur piece.
    je vais pas me géner. VIVE LE PIRATAGE….. et arretez de pleurer sur leurs sort.
    parce qu’il y a des gens qui sont bien plus dans la merde que cette bande de crevars.

  2. « En tout cas, l’action de l’industrie du cinéma belge aura peut-être fait comprendre à certains pirates la gravité de leurs actes »

    je me demande comment vont expliqué a bechar assad la gravité des ces acte ! ou ben breve si des arabe qui meurt on continu a traqué les pirate qui nous font perdre un packet d’argent