ActuNon classé

40 500 heures de lutte entre les avocats du gouvernement néo-zélandais et Kim Dotcom

1
kim_dotcom_procedure

Le 19 janvier 2012, la justice américaine fermait le plus gros site de direct download de l’époque, Megaupload. Aujourd’hui, après plus de neuf ans de bataille devant les tribunaux, le coût des différentes affaires et procédures à l’encontre de Megaupload et de son créateur Kim Dotcom vient d’être publié. Les avocats du gouvernement néo-zélandais ont passé 40 500 heures sur le cas Megaupload, soit l’équivalent de 1 688 jours de travail (4 ans et demi), pour un montant de plus de 2,6 millions de dollars.

La stratégie de défense de Kim Dotcom pour essouffler la justice

Les autorités américaines et néo-zélandaises ne s’attendaient certainement pas à ce que Kim Dotcom adopte une posture de défense agressive, mais c’est exactement ce qu’il s’est passé. Plutôt que de reculer, l’équipe d’avocats de Kim Dotcom a enchainé les réclamations en contestant les décisions dans les moindres détails, toutes avec la même détermination.

Cette stratégie a pour but de fatiguer la justice, et de lui faire gaspiller ses ressources. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle a été payante ! En conséquence, les tribunaux néo-zélandais travaillent sur le cas de Kim Dotcom et les multiples affaires le concernant depuis plus de neuf ans, notamment sur la question de son extradition aux États-Unis, qui n’est toujours pas réglé. Nous apprenons aussi, grâce à des données publiées par le NZ Herald que les avocats du gouvernement néo-zélandais ont déjà passé 40 500 heures à travailler sur ces affaires. Comme le précise le NZ Herald, si les avocats avaient travaillé 40h/semaine, l’effort consenti serait de 19 ans et six mois de travail !

Tout ce travail a aussi un coût pour la justice et le gouvernement néo-zélandais, les données montrent que les coûts associés (le travail juridique, les billets d’avion, l’administration générale) s’élèvent à 2,6 millions de dollars américains !

Une bataille opposant deux titans loin d’être terminée

Si la Nouvelle-Zélande a les ressources nécessaires pour poursuivre les couteux litiges pendant 10 ans, elle a été confronté à la détermination d’un seul homme aux ressources illimités. De quoi être surpris !

Après que la justice ait saisi la plupart de ses avoirs, comment Kim Dotcom a t’il réussit à payer ses factures ? En 2015, il apparaissait fauché et sans ressources en implorant les tribunaux de rendre les biens saisis.

Depuis, le style de vie de Kim Dotcom plutôt luxueux indique qu’il n’a pourtant pas de mal à gagner de l’argent. La bataille juridique dans laquelle il est engagé lui aurait couté environ 18 millions de dollars.

Malgré tout l’argent dépensé des deux côtés, la procédure n’est pas prête de s’arrêter, et Kim Dotcom est toujours enraciné en Nouvelle-Zélande et le restera probablement pendant encore des années. En tout cas, la situation a l’air de plutôt l’amuser, nous vous laissons traduire son dernier tweet.

tweet_kim_dotcom_megaupload

Ne manquez rien de l’actualité du téléchargement illégal sur Nextwarez.com, suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter.

Fermeture de Mobdro, l’application de streaming TV pirate

Article précédant

Saisie préventive de 10 sites pirates italiens

Article suivant

Vous pourriez également aimer

1 Commentaire

  1. Alala il manque megaupload…
    Même si Uptobox pour moi le remplace bien et mega vos rien.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans la catégorie Actu