La Russie va bloquer les plus gros VPN (NordVPN, HMA, ExpressVPN…)

1

En mars 2019, les autorités russes ont ordonné à dix gros fournisseurs de VPN de bloquer de nombreux sites présents sur la liste noire du pays. Sur les 10 services contactés, dont font parti NordVPN, ExpressVPN, IPVanish ou encore Hide My Ass, 9 ont complètement refusé de se conformer à la demande des autorités; ceux-ci seront donc bloqués par les autorités.

La Russie, pays de la censure

En ce qui concerne le blocage de sites, la Russie est l’un des pays les plus agressifs au monde. D’ailleurs, des milliers de sites pirates sont inaccessibles là-bas pour des raisons de droit d’auteur, tandis que d’autres sont bloqués, car ils contiennent des informations « interdites », comme des contenus extrémistes. Les noms de domaine de tous ces sites sont rassemblés dans une liste nationale, appelée liste noire. Les fournisseurs d’accès internet sont tenus de bloquer ces sites, sous peine d’être lourdement sanctionnés. Afin de contourner ces blocages, les résidents utilisent des VPN, mais les autorités tentent d’empêcher cette pratique : en mars dernier, l’organisme de contrôle des télécommunications a contacté les 10 principaux fournisseurs d’accès VPN, en leur ordonnant de se conformer à la loi, et de bloquer eux aussi les sites contenus dans la liste noire. 9 d’entres eux ont catégoriquement refusé.

Un seul VPN a accepté de se conformer aux lois locales

Sur les 9 services de VPN contactés, un seul a accepté de bloquer les sites présents sur la liste noire du pays : il s’agit de Kapersky Secure Connection; il ne sera donc pas sanctionné et pourra continuer de vendre ses services en Russie. Les 9 autres seront placés dans les prochaines semaines sur la liste noire, obligeant donc les FAI locaux à bloquer l’accès à ces VPN. Cependant, il existe une multitude de VPN, que les citoyens russes pourront utiliser pour contourner les blocages auxquels ils sont soumis.

Ne manquez rien de l’actualité du torrent sur Nextwarez.com, suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter.

Source : TorrentFreak

Partager :)

À propos de l'auteur

matthieucmp

Retrouvez à travers mes articles des tests exclusifs, ainsi que l'actualité complète du téléchargement illégal !

Un commentaire