Actu générale

Leak avant une sortie cinéma : le cas Expendables 3

0
Leak Expendables 3

Suite au très récent leak de The Hateful Height, de The Revenant et d’autre films avant leur sortie au cinéma, on peut se demander ce qu’il pourrait se passer dans les prochains jours et semaines à venir. Nous allons essayer de vous donner quelques éléments de réponse avec un cas similaire datant de l’année dernière et toujours en cours au moment d’écrire ces lignes : celui de The Expendables 3.

Le cas Expendables 3, un leak historique

Pour rappel, au cours de l’été 2014, LionsGate a subi un revers majeur avec le leak en haute qualité du film « The Expendables 3 » avant sa sortie au cinéma. Craignant une perte massive de revenus, le studio de cinéma a poursuivi les propriétaires de plusieurs sites Web qui aurait omis de supprimer les fichiers contrefaits. Au cours de l’année, il y a eu très peu de progrès suite à la plainte de LionsGate. Dans la plupart des cas, les administrateurs des sites accusés ont tout bonnement ignoré cette plainte.

Dans un nouveau dépôt à la cour de Californie, LionsGate indique son désir d’aller de l’avant en demandant un jugement par défaut contre les propriétaires de LimeTorrents et les sites Dotsemper et Swankshare, aujourd’hui down. Alors que ces sites n’ont rien à voir avec la fuite d’origine, ils auraient omis de répondre à un grand nombre de demandes de retrait envoyées par le studio de cinéma dans les jours après le leak du film. Ce jugement par défaut a la spécificité de ne pas avoir besoin de la présence des accusés pour être mené à terme.

Selon les documents de la Cour, LimeTorrents est exploité par Javed Ashraf, qui comme les deux autres administrateurs ne sont pas basés aux Etats-Unis.

« Avant de déposer cette poursuite, LionsGate a envoyé plusieurs lettres de demande de retrait à l’accusé Ashraf exigeant qu’il cesse immédiatement son infraction. Le studio n’a cependant reçu aucune réponse de sa part et l’infraction ne s’est pas arrêté » représentant de LionsGate

Cette inaction a contribué à des millions de téléchargements pirates qui ont eu lieu avant la sortie officielle du film. LionsGate a donc accusé les sites de causer « des dommages considérables et irréparables ». Ce leak est même qualifié d’historique, allant au delà de celui de « X-Men Origins : Wolverine » en 2009.

LionsGate continue sa « chasse aux sorcières »

Le studio de cinéma demande maintenant à la Cour d’émettre un jugement par défaut empêchant les propriétaires de sites de mettre à disposition des liens vers des copies pirates de The Expendables 3. De plus, LionsGate exige de chacun d’eux les 150.000 $ de dommages et intérêts maximum pour violation de droits d’auteurs volontaire , ainsi que l’indemnisation des frais d’avocat et de tous les coûts supplémentaires. Sans la présence des accusés au tribunal pour se défendre il est  prévu pour LionsGate de gagner ce cas facilement. Comment les propriétaires des sites accusés pourront débourser l’argent  demandé par la Cour ? Ça, c’est une autre histoire.

Swankshare et Dotsemper sont hors ligne depuis un certain temps maintenant, tandis que le propriétaire de Limetorrents, Javed Ashraf indique que le .com de son site est bloqué. Il affirme cependant que son site continuera de fonctionner sous un nouveau nom de domaine (.in). Le propriétaire de Limetorrents n’a pas l’intention d’accepter son jugement par défaut et compte bien faire appel s’il est validé.

« Nous avons déjà pris des mesures et bloqué le mot-clé, donc nous n’avons pas à leur payer le moindre sou pour leur problème de fuite » Javed Ashraf, propriétaire de Limetorrents

Pas sûr que ses arguments suffisent pour lui éviter une condamnation. En effet, même si LimeTorrents a bloqué le terme « Expendables 3 » de ses résultats de recherche, il subsiste encore des centaines de pages de téléchargement de torrents disponibles redirigeant vers le film. Affaire à suivre.

On peut donc s’attendre pour le cas de The Hateful Height à une vive campagne de demande de suppression de liens dans les jours et semaines à venir pour endiguer au maximum l’hémorragie. Des procédures judiciaires seront menés et pourront traîner en longueur comme nous pouvons le constater avec la plainte de LionsGate, si des sites de téléchargements s’amusaient à laisser des liens de ces films disponibles à la vue de tous. Dans tous les cas, ce leak aura laissé fuité énormément de copies avant la sortie officielle de The Hateful Heigth et aura sans aucun doute un impact  sur le box office du très attendu film de Quentin Tarantino.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager autour de vous, et à nous suivre sur Facebook et Twitter pour ne rien rater de l’actualité du Warez.

L’équipe NextWarez vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année.

Source : TF

Le FBI enquête sur la fuite des Huit Salopards de Tarantino

Article précédant

HADOPI va devoir payer pour obtenir votre IP

Article suivant

Vous pourriez également aimer

Commentaires

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans la catégorie Actu générale