Actu générale

NetFlix veut proposer le même contenu au monde entier

0
Netflix a dépassé le cap des 100 millions d'abonnés

NetFlix lutte contre les VPN qui permettent aux pirates d’accéder à NetFlix, en payant son abonnement depuis un autre pays. Oui, chose aberrante, certains honnêtes internautes qui veulent profiter du streaming légal de NetFlix sont obligés de contourner les limitations juridiques du service pour être simplement client. Sont en cause, les limitations géographiques des droits d’auteurs.

Les droits d’auteurs, une plaie internationale

Les droits d’auteurs ont pour but de protéger les créateurs de contenus. En effet, malgré tout le débat que cela entraîne, il est nécessaire de constater qu’en absence de rémunération, l’industrie du divertissement cesserait son activité et donc que ces droits d’auteurs sont indispensables. Mais, avec l’arrivée des nouvelles technologies et d’internet, il a fallu moderniser la manière de vendre le divertissement et parmi les solutions proposées : le streaming légal. Le streaming légal, permet de profiter de la même liberté que le streaming gratuit (lire notre test de DPStream) tout en rémunérant les auteurs, le tout pour des abonnements souvent d’une dizaine d’euros. Cette modernisation s’est souvent faite sous l’impulsion d’acteurs venant d’internet qui ont réussi à convaincre, tant bien que mal, les ayants droit. Deezer en France ou alors NetFlix aux USA qui restent malgré les négociations embourbé dans la différence de droits internationaux. Ces droits cédés aux USA ne seront pas les mêmes qu’en France.

Obligé de créer ses propres contenus ?

En effet, les négociations, pour exploiter les droits d’un film ou d’une série en France, ne sont pas les mêmes qu’aux USA. C’est ce qui explique les grosses différences de catalogue entre celui français et celui américain. Certaines internautes tentent d’utiliser la version américaine, en contournant les règles du site, avec des VPN qui vont leur permettre de se faire passer pour des utilisateurs américains. Dans sa lutte contre ces « fraudeurs », le patron actuel de NetFlix, Reed Hastings, déplore ces droits internationaux qui empêchent d’honnêtes consommateurs d’accéder à du contenu pour lequel ils sont prêts à payer. C’est pour cette raison qu’ils voudraient proposer le même catalogue à l’international, mais une bataille avec les ayants droit est nécessaire. Sans compter que, dans certains pays comme  la France, il existe une chronologie de sortie des médias, obligeant à attendre 3 ans après sa sortie cinéma avant de proposer un contenu en streaming légal . Il faudra attendre 2 mois pour le voir en streaming illégal et pour la même qualité de service (lire notre description de PopCorn Time)..

Pour lutter contre ces restrictions, NetFlix, qui n’est pourtant qu’un distributeur, produit ses propres contenus (la série House Of Cards, ou encore Marco Polo). Ne serait-il pas plus simple que les ayants droit et les états avancent main dans la main avec les acteurs de la diffusion légale sur internet ?

NW Team
C'est le compte de la NextWarez Team qui vous offre de nombreux articles et conseils fort d'une expérience longue de plusieurs années.

Les sites Warez les plus visités en Avril 2015

Article précédant

Fermeture du tracker torrent privé Think-Geek.net

Article suivant

Vous pourriez également aimer

Commentaires

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans la catégorie Actu générale