Actu

Nintendo Vs. ROMUniverse, le jugement est enfin rendu !

1
nintendo_romuniverse
Nintendo contre RomUniverse

La bataille judiciaire qui oppose la firme japonaise Nintendo et le site de partage de copies de jeux vidéo ROMUniverse vient de connaître son dénouement ! Même si nous sommes loin des 15 millions réclamés par Nintendo, que nous évoquions dans un précédent article, Matthew Storman, le propriétaire de ROMUniverse, est condamné à verser 2,1 millions de dollars de dommages et intérêt à Nintendo.

Un combat entre Nintendo et ROMUniverse qui dure depuis plus de 2 ans

Le procès qui oppose l’éditeur de jeux vidéo japonais et le célèbre site de partage de copies ROMUniverse a été officiellement ouvert en 2019, suite à une action en justice intenté par Nintendo à l’encontre du portail de téléchargements. Selon la plainte déposée à l’époque, Nintendo accuse ROMUniverse de violer de manière massive le droit d’auteur de nombreux titres populaires.

Bien que se défendant seul, sans avocat, Matthew Storman a toujours réfuté ces allégations, en clamant haut et fort qu’il n’enfreignait aucune loi. Une défense peut être un peu sommaire face à l’armada d’avocats mobilisée par Nintendo… Le géant du jeu vidéo a alors demandé au tribunal qu’on lui reverse 15 millions de dollars en dommages et intérêts.

Pendant plus d’une décennie, le défendeur Matthew Storman a possédé et exploité le site Web RomUniverse.com. Il a rempli le site Web de copies piratées de milliers de jeux Nintendo différents et a distribué des centaines de milliers d’exemplaires de ces jeux piratés.

Déclaration de Nintendo au tribunal.

Bien qu’il n’ait eut de cesse de nier les faits, Matthew Storman n’a pas réussi à convaincre. Ce dernier vient en effet de prononcer le verdict de cette affaire, et il a statué en faveur de Nintendo.

Une « petite » victoire pour Nintendo

Bien que le jugement rendu par le juge Marshall soit en faveur de l’éditeur de jeux vidéo, Nintendo reste néanmoins déçu. En effet, Nintendo avait demandé à ce que chaque œuvre piratée soit indemnisée à hauteur de 90 000$, or le juge a estimé que chaque œuvre serait indemnisée seulement à hauteur de 35 000$. Avec 49 œuvre identifiées, cela porte le montant des dommages et intérêts à 1,7 millions de dollars.

A cela viennent s’ajouter 400 000$ de dommages et intérêts pour les préjudices subis sur 29 marques commercialisées par Nintendo. Nintendo réclamait 400 000$ pour chaque marque, mais le tribunal a statué pour la globalité.

Au total, le tribunal ordonne à Matthew Storman de verser plus de 2,1 millions de dollars de dommages et intérêts à Nintendo.

Ne manquez rien de l’actualité du téléchargement illégal sur Nextwarez.com, suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter.

Contenu piraté sur les réseaux, Facebook et Instagram suppriment en masse !

Article précédant

Classement des sites de warez les plus visités – Juin 2021

Article suivant

Vous pourriez également aimer

1 Commentaire

  1. Des sommes astronomiques, comment veut tu payer ça mdr

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans la catégorie Actu