Seedbox.fr

PIA prouve devant un tribunal qu’il ne garde pas les logs de ses utilisateurs

0

Le fournisseur de VPN Private Internet Access, que nous avons testé de fond en comble il y a quelques mois, vient de prouver devant un tribunal américain que les logs des utilisateurs du service ne sont pas stockés, et surtout, qu’il est impossible de relier l’activité en ligne de ses utilisateurs avec leur identité : exactement ce que l’on attend d’un véritable VPN « no-log ».

Un pirate à moitié sauvé par Private Internet Access

En 2017, un américain du nom de Ross Colby a été traduit en justice à la suite d’une enquête du FBI sur de prétendues infractions concernant du piratage. L’homme de 34 ans a été accusé de posséder plusieurs sites web de médias locaux, comme le Palo Alto Weekly, un journal californien appartenant à Embarcadero Media Group.

Palo Alto Weekly

Palo Alto Weekly

Les chefs d’accusation retenus contre lui sont : dommages intentionnels à un ordinateur, tentative de dommages et d’intrusion informatique. Il risque jusqu’à vingt ans de prison et s’expose à une amende de plusieurs centaines de milliers de dollars. L’homme a donc plaidé non coupable et a été libéré sous caution. Selon les preuves fournies par le FBI, des adresses IP appartenant au fournisseur de VPN Private Internet Access ont été utilisées par le hacker entre juillet et septembre 2015 et un ancien colocataire de Ross Colby a avoué lui avoir expliqué comment installer un VPN. Plus tard, Colby aurait confié à ce même colocataire qu’il avait piraté un site d’information contre rémunération. Toutes les preuves sont donc contre l’homme de 34 ans, toutefois l’utilisation de Private Internet Access ne peut être prouvée.

Un VPN « no-log » efficace

L’avocat de Private Internet Access a témoigné et a annoncé que le fournisseur de VPN ne conservait pas les logs de ses clients. Par ailleurs, il est impossible de dire si Ross Colby était bien un de leurs clients : seule l’adresse email de l’utilisateur est conservée lors de l’inscription et celles de Colby qui sont connues n’apparaissent pas dans la base de données de PIA. D’ailleurs l’avocat ajoute que n’importe qui peut s’inscrire avec une adresse mail jetable; de plus, il est possible de payer son abonnement en bitcoin, ce qui rend le paiement intraçable. Toutefois, dans ce type d’affaires, le VPN n’est pas la seule preuve incriminante. Par exemple, l’adresse IP du père de Ross Colby a été utilisée pour se connecter aux boîtes email des sites attaqués, et il a été avéré que l’homme était chez son père durant cette période… pas très malin de sa part… En tout cas, il faut retenir que Private Internet Access est un VPN « no-log » efficace !


Nous avons réalisé un test complet de Private Internet Access, que vous pouvez retrouver ici. Si vous souhaitez vous abonner, vous pouvez également suivre ce lien.

Ne manquez rien de l’actualité du torrent sur Nextwarez.com, suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter.

Partager :)

À propos de l'auteur

matthieucmp

Retrouvez à travers mes articles des tests exclusifs, ainsi que l’actualité complète du téléchargement illégal !