Seedbox.fr

Téléchargement illégal : créateur de « cervelle molle » ?

0

Depuis son apparition, le téléchargement illégal a été régulièrement la cible d’attaques virulentes de la part de l’industrie du cinéma, de la musique, de la culture et des représentants de la propriété intellectuelle en général. Tous les arguments y sont passés :  « c’est du vol », « c’est illégal », « c’est immoral », « c’est une catastrophe économique pour les œuvres culturelles »… et j’en passe. Mais jusqu’à maintenant aucune attaque n’avait été portée directement sur les « pirates » en présentant explicitement leur manque d’intelligence. Tous les arguments sont-ils bons pour attaquer le téléchargement illégal ? La question est posée.

Le simplicité d’accès aux œuvres pointée du doigt

Il y a quelques années, lors de la présentation du film « Dans la brume électrique » avec l’acteur renommé Tommy Lee Jones, son réalisateur français Bertrand Tavernier n’avait pas hésité à présenter le téléchargement illégal comme créateur de « cervelles molles ». L’argument principal de sa réflexion reposait sur l’accessibilité simple et immédiate des films et autres œuvres artistiques avec le téléchargement illégal. Chaque film pouvant être atteint facilement en quelques clics sur des plateformes de téléchargement qui les mettent à disposition en libre-service et gratuitement, les utilisateurs n’aurait pas de plaisir réel à consommer le contenu. Selon lui, c’est la difficulté d’accès et le désir frustré renforcé par l’effort pour accéder à une œuvre qui rend le plaisir réel et la consommation du film plus satisfaisante pour l’esprit.

« Le piratage fabrique des cervelles molles »  Bertrand Tavernier

Le téléchargement illégal et légal : même combat ?

A cette vision nous pouvons cependant y apporter une réponse et y opposer plusieurs limites. La première étant que les plateformes légales apparues suite à Hadopi sont tout autant en libre service et facile d’accès que les plateformes illégales, à la seule différence du prix à payer pour y accéder. Si c’est ce côté « tout, tout de suite, maintenant » qui serait choquant dans cette vision des plateformes illégales, pourquoi les plateformes de téléchargement ou de streaming légales rendraient les cerveaux des utilisateurs moins mous ? A moins que le simple fait de payer ne rende intelligent, mais cette théorie reste pour le moins audacieuse.

L’autre point que nous pouvons également opposer à cette vision est que le téléchargement illégal a considérablement augmenté la consommation des œuvres culturelles par les utilisateurs. Un accès plus simple entraîne naturellement une consommation accrue et permet la découverte d’œuvres qui seraient restées inconnues au plus grand nombre. Si le téléchargement illégal a permis aux internautes de s’ouvrir d’avantages aux différentes œuvres artistiques et culturelles, il serait donc mal avisé de le juger comme néfaste à l’intelligence et à la culture de ses utilisateurs.

 Et toi lecteur, quel est ton avis sur la question ?

Pour ne rien manquer de l’actualité du streaming et du téléchargment, rejoins-nous sur Facebook et Twitter.

Partager :)

À propos de l'auteur

Cloud-Atlas